Coronavirus : la vitamine D, essentielle pour renforcer son système immunitaire

Par Caroline J. · Publié le 26 mai 2020 à 16h02 · Mis à jour le 27 mai 2020 à 08h56
Face au Covid-19, l’Anses rappelle le rôle essentiel de la vitamine D dans le renforcement de notre système immunitaire. Si une exposition au soleil de 15 à 20 minutes est fortement conseillée, certains aliments permettent aussi d’assurer à notre corps un apport quotidien en vitamine D.

Depuis plusieurs semaines maintenant, le soleil brille sur une très grande partie de la France. L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, a récemment rappelé l’importance de la vitamine D pour notre corps et notamment pour le renforcement de notre système immunitaire.

« Dans le contexte actuel de l’épidémie de Covid-19, les défenses immunitaires peuvent être particulièrement sollicitées » indique l’Anses sur son site internet. Mais alors, comment être sûr(e) d’avoir sa dose quotidienne de vitamine D ?

Dans la mesure du possible, essayez de vous exposer au soleil entre 15 et 20 minutes Depuis votre jardin, votre terrasse, votre balcon, ou votre fenêtre, l’Anses affirme qu’une exposition d’un quart d’heure par jour, même des mains, des avant-bras et du visage, assure « l’apport journalier en vitamine D nécessaire pour couvrir les besoins d’un adulte en bonne santé ».

Et si le beau temps n’est pas de la partie, n’oubliez pas que plusieurs aliments gras sont là pour apporter votre dose quotidienne de vitamine D à votre corps. Ainsi, l’Anses a détaillé la liste des aliments riches en vitamine D :

  • Les poissons gras : le hareng, les sardines, le saumon et le maquereau
  • Les abats (notamment le foie)
  • Le jaune d’œuf
  • Les produits laitiers enrichis en vitamine D
  • Le beurre et les margarines
  • Le fromage
  • La viande

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation précise que, « même hors période de confinement, il est important de consommer régulièrement ces aliments afin d’assurer à l’organisme un apport suffisant. »

Même avis pour l'Académie nationale de Médecine. Dans un communiqué publié le 22 mai, l'Académie explique : "La vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif de l'infection due au SARS-CoV-2 ; mais en atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie". Aussi, selon l'ANM, la vitamine D module le système immunitaire "par stimulation des macrophages et des cellules dendritiques" et donc "joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche