Coronavirus : l'épidémie de covid-19 serait saisonnière selon le professeur Didier Raoult

Par Caroline J. · Publié le 22 avril 2020 à 09h52 · Mis à jour le 22 avril 2020 à 10h00
Le covid-19, une épidémie saisonnière ? C’est une hypothèse évoquée par le professeur Didier Raoult, directeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube le 22 avril.

L’épidémie de coronavirus pose encore de très nombreuses questions qui restent malheureusement sans réponse. Origines du virus, traitements efficaces pour lutter contre le covid-19, disparités entre les hommes et les femmes ou encore immunité… Les scientifiques et chercheurs travaillent donc d’arrache-pied pour tenter d’apporter des réponses à ces multiples interrogations. Une autre question se pose, l’épidémie de covid-19 serait-elle saisonnière et pourrait-elle ainsi disparaître avec l’arrivée des beaux jours ?

C’est une hypothèse évoquée par le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, Didier Raoult. Dans une vidéo publiée par son équipe sur sa chaîne Youtube, le professeur dit s’appuyer sur la « diminution constante du nombre de cas diagnostiqués et du nombre de cas hospitalisés en réanimation » au sein de son hôpital à Marseille. « Si les choses continuent comme ça, on a bien l'impression que ce qui était une des possibilités de cette maladie - c'est-à-dire une maladie saisonnière - est en train de se réaliser », confie le professeur Didier Raoult avant d’ajouter « il est possible que d'ici un mois, il n'y ait plus de cas du tout dans la plupart des pays tempérés. »

Si l’épidémie de covid-19 s’avérait saisonnière comme le laisse entendre le professeur Raoult, alors l’urgence de mettre au point un vaccin efficace deviendrait primordiale, comme le soulignait déjà le directeur de Sanofi France au début du mois. Le 4 avril dernier, sur les ondes de France Inter, Olivier Bogillot, le président de Sanofi France, confiait : « le vaccin est vraiment capital si le Covid-19 devient une épidémie saisonnière, ce qui n'est pas impossible. Plusieurs chercheurs disent que cela pourrait revenir en plusieurs vagues successives, il nous faudra alors un vaccin pour protéger la population ».

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche