Coronavirus : les moustiques peuvent-ils transmettre le Covid-19 ?

Par Caroline J. · Publié le 19 mai 2020 à 13h22 · Mis à jour le 19 mai 2020 à 13h28
Alors que les températures commencent à grimper et que les moustiques font leur retour, beaucoup se demandent si ces petits insectes volants, redoutés par un grand nombre, peuvent transmettre le Covid-19 par une simple piqûre. Selon l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, la réponse est négative.

Ils ont la fâcheuse tendance à nous ennuyer dès que la chaleur fait son retour. Ils attendent qu’on ait la tête tournée pour piquer nos mollets et nos bras dévêtus… Leur "bzzz", leur bruit incessant autour de nos oreilles, sont aussi à l’origine de nombreuses insomnies… Vous l’avez sans doute deviné, je vous parle des moustiques, ces petits insectes craints chaque année par de nombreux Français. Mais, en raison de la crise sanitaire, une question se pose : les moustiques peuvent-ils transmettre le Covid-19 ?

Selon l’Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, la réponse est négative. « Les connaissances acquises sur le coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la maladie Covid-19, montrent que la voie principale de transmission du virus est interhumaine, par contact entre les personnes ou à travers l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux » explique ainsi l'agence.

« Le virus se loge dans les voies respiratoires et n’est donc pas présent dans le sang, sauf en cas de symptômes très sévères de la maladie, ce qui est très rare » rajoute toutefois l’Anses qui tient à rappeler qu’à l’heure « aucune transmission par un moustique du virus responsable du Covid-19 n’a été démontrée, ni d’aucun virus de la famille des coronavirus ».

« Pour qu’un moustique puisse transmettre un agent pathogène (virus, bactéries, parasites), il faut que celui-ci résiste à la digestion dans l’estomac du moustique, passe ensuite dans sa salive, et qu’il soit injecté à une autre personne à l’occasion d’une piqûre. Très peu de virus survivent à ce processus : c’est le cas par exemple des virus de la famille des Flavivirus comme ceux de la dengue ou du Zika » précise l'agence nationale.

Pour aller plus dans les détails, l’Anses explique que « si un moustique pique une personne infectée par le Covid-19, il digèrera le virus comme il le fait pour la plupart des agents pathogènes, en particulier pour les autres coronavirus de la famille du SARS-COV2 (SRAS-CoV et le MERS-CoV) ».

A ce stade donc, aucune inquiétude à avoir concernant une éventuelle transmission du coronavirus par les moustiques. Toutefois, si vous voulez éviter de vous faire piquer, le site vigilance-moustiques vous prodigue quelques conseils. Ainsi, lors d'une balade, optez pour des vêtements couvrant tout le corps, y compris les jambes et les bras et de couleur claire car beaucoup d’espèces de moustiques sont attirées par les couleurs foncées. Chez vous, vous pouvez vous tourner vers des moustiquaires et veillez à bien ventiler pour éloigner les insectes. 

Si vous comptez vous procurer des répulsifs cutanés, préférez ceux recommandés par l’OMS, comme par exemple ceux qui renferment du DEET de l’IR3535 ou de l’Icaridine.

Enfin, pourquoi ne pas fabriquer des pièges, comme l'installation d'une toile de moustiquaire pour couvrir des réserves d’eau et ainsi empêcher la ponte de moustiques femelles.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche