Coronavirus : Macron réunit un Conseil de Défense "la semaine prochaine"

Par Alexandre G. · Publié le 7 août 2020 à 10h40 · Mis à jour le 7 août 2020 à 10h40
Alors que l'épidémie gagne du terrain un peu partout dans l'Hexagone, le président de la république a annoncé ce vendredi 7 août un conseil de défense à partir de "la semaine prochaine. L'objectif est d'évoquer l'évolution des mesures sanitaires en vigueur, et de parvenir à maîtriser ce qui semble être une reprise "incontrôlée" du Covid-19. La question du port du masque obligatoire à l'extérieur comme à l'intérieur devrait être traité

Mieux préparer la deuxième vague, pour mieux l'affronter. Face à la nouvelle avancée du Covid-19, Emmanuel Macron et son gouvernement veulent se tenir prêts. C'est pourquoi le chef de l'Etat a annoncé ce vendredi 7 août 2020 la tenue d'un Conseil de Défense exceptionnel à partir de "la semaine prochaine", soit possiblement dès le lundi 10 août. 

Forcément, il s'agit d'aborder l'inquiétante question du rebond de l'épidémie de coronavirus en France. Du 27 juillet au 2 août, Santé Publique France a enregistré une augmentation du nombre de personnes diagnostiquées positives de plus de 30% (7565 personnes testées positives en métropole). Aussi, le bilan quotidien publié la veille de cette annonce est tout aussi inquiétant ; 1604 cas ont été confirmés dans les dernières 24 heures

D'ailleurs, c'est bien la reprise "incontrôlée" de l'épidémie qui est à l'ordre de ce prochain Conseil de Défense. Comme l'a indiqué Macron, il recommande "la plus grande vigilance" face au virus et préconise d'être "masqué systématiquement dans un lieu clos" ou "quand on ne peut pas tenir les distances de sécurité". Certaines villes ont déjà décrété le port du masque obligatoire dans les lieux publics ouverts. Paris devrait également suivre le mouvement, à partir de la semaine prochaine.

Aussi, un peu partout dans le monde, des pays instaurent à nouveau des mesures sanitaires et des restrictions afin de freiner la deuxième vague de contaminations, qui se fait de plus en plus sentir. C'est précisément l'avertissement que le Conseil Scientifique a enjoint aux Français ce mardi 4 août, puisque la France n'est pas à l'abri d'une reprise de l'épidémie totalement disproportionnée. 

Par ailleurs, bien que l'exécutif n'ait pas communiqué spécifiquement sur l'évolution des mesures sanitaires, son porte-parole a rappelé qu'il ne "ne s'interdit rien pour lutter contre l'épidémie" précisait-il à la sortie du conseil des ministres, mercredi 22 juillet. Ainsi, ce conseil de Défense doit permettre de "commencer à donner de la visibilité à l'ensemble des acteurs pour la fin de l'été et pour la rentrée", souligne Gabriel Attal. Une perche tendue pour annoncer des mesures concrètes sur la rentrée scolaire, avec soit un assouplissement des consignes, soit un durcissement, comme le préconise le président du Conseil scientifique en évoquant la deuxième vague à l'automne

Autre sujet d'importance en discussion : la gestion des frontières, tandis que l'Allemagne et l'Espagne n'ont pas hésité à reconfiner une partie de leur population. Des mesures concernant l'encadrement des voyageurs ou la question des contrôles aux frontières devraient être annoncées. D'ailleurs, la question des tests et des dépistages est également à l'ordre du jour, alors que le ministre de la Santé confessait lors d'une interview accordée mardi à France 2 "réfléchir" à les rendre obligatoires sur le territoire national.

Dernier point essentiel, le sujet du port du masque obligatoire, dans les lieux publics clos et ailleurs. Avec le regain de forme du coronavirus, il devrait être prolongé, voir même accentuer dans certaines zones. Comme pour les frontières, "toutes les options sont possibles", précisait Olivier Véran il y a deux jours. En attendant la deuxième vague, les Français profitent quand même de leur été.

Informations pratiques

Lieu

55, rue de Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris 8

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche