Coronavirus dans les Yvelines : nouvelles mesures, rassemblements de plus de 30 personnes interdits

Par Elodie D. · Publié le 28 septembre 2020 à 11h42 · Mis à jour le 5 octobre 2020 à 12h51
Contre le coronavirus, les Yvelines prennent de nouvelles mesures dès le 28 septembre 2020. Les rassemblements de plus de 30 personnes y sont maintenant interdits et le masque devient obligatoire près des écoles et des gares du département à partir du 1er octobre.

Dans un communiqué de presse du 26 septembre, la préfecture des Yvelines explique que « les indicateurs épidémiologiques continuent de se dégrader dans toute l’Île-de-France et notamment dans le département des Yvelines » avec « un taux d’incidence (nombre de nouvelles contaminations rapporté à 100 000 habitants sur une période de 7 jours glissants) [qui] s’élève désormais à 94,7. »

Ainsi, pour freiner la propagation du coronavirus, le préfet interdit les rassemblements festifs ou familiaux de plus de trente personnes « dans les établissements recevant du public », et ce pendant 15 jours, jugeant que « la nature de ces rassemblements rend souvent impossible le respect des gestes barrières et de la distanciation physique. »

Si on peut dire adieu à notre location de salles pour un grand anniversaire, un baptême ou un mariage, les « cérémonies civiles dans les mairies et les cérémonies religieuses dans les lieux de culte » restent possibles en respectant les protocoles, tout comme les réunions dans les lieux privés.

Pour expliquer cette décision, le préfet explique que « les rassemblements privés, notamment festifs et familiaux, constituent des lieux privilégiés de circulation du virus au regard de la difficulté du maintien des gestes et mesures dites barrières ; que ces événements ne font pour la plupart pas l’objet de protocoles sanitaires dont la mise en œuvre serait vérifiée ».

Le préfet des Yvelines a aussi prolongé l’arrêté rendant le port du masque obligatoire aux abords des écoles et des gares du département, jusqu’au 30 octobre 2020. On rappelle que l’Île-de-France compte 72 nouveaux clusters en une semaine, dont 38 à Paris.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche