Confinement : peut-on suspendre son assurance auto ?

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 20 novembre 2020 à 13h16 · Mis à jour le 20 novembre 2020 à 13h17
Remisée au garage depuis le début du confinement, votre voiture ne roule pas beaucoup ces temps-ci. Est-il possible de mettre votre assurance auto sur pause pour faire des économies ?

Vous êtes confinés depuis plusieurs semaines et votre voiture prend la poussière dans le garage. Puisque vous n'en avez pas l'utilité pour le moment, vous aimeriez suspendre votre assurance auto, qui peut coûter cher quand on ne roule pas. Mais est-ce possible ? Pour mettre fin au suspens de suite, non. Le magazine Auto-Moto nous explique pourquoi.

La première règle à savoir, c'est que tout véhicule immatriculé doit obligatoirement être assuré. C'est ce que nous explique l’article L-211-1 du Code des assurances : « Toute personne physique ou toute personne morale autre que l’État, dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d’atteintes aux personnes ou aux biens dans la réalisation desquels un véhicule est impliqué, doit, pour faire circuler celui-ci, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité ».

Le fait de ne pas utiliser son véhicule, même pendant plusieurs mois, ne justifie pas un manquement à la loi. D'ailleurs, si votre voiture était volée, ou si elle était endommagée, votre responsabilité peut être engagée, et il est préférable dans ce cas d'être assuré. La loi prévoit même de faire payer chèrement ceux qui ne sont pas assurés en cas de problème : « Le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l’article L. 211-1 du code des assurances est puni de 3 750 euros d’amende ».

Néanmoins, il existe des solutions pour payer votre assurance moins cher. À défaut de la suspendre, vous pouvez demander une réduction. L'UFC-Que Choisir a déniché ce bon plan dans le code des assurances : « l’assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution du montant de la prime ». Ainsi, chaque conducteur pourrait, en théorie, se faire rembourser 50 euros en moyenne sur son assurance.

De plus, Auto-Moto rappelle que, si votre contrat a plus d’un an, il est possible d’utiliser la loi Hamon pour changer de compagnie à tout moment si la vôtre refuse de vous faire un geste commercial. Autre astuce : vous pouvez réduire vos frais d'assurance en supprimant certaines options qui ne vous sont pas utiles en temps de confinement, du moment que vous pensez à les réactiver lors du déconfinement.

Vous pouvez également opter pour une formule basée sur votre kilométrage, qui vous permettra sans doute d’économiser quelques dizaines d’euros sur votre contrat durant le confinement.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche