Covid : l'inscription pour la vaccination des plus de 75 ans possible dès le 14 janvier

Par Laurent P., Alexandre G. · Publié le 13 janvier 2021 à 11h22 · Mis à jour le 13 janvier 2021 à 11h27
À l'occasion d'une conférence de presse, Jean Castex et Olivier Véran ont fait le point sur la campagne vaccinale en cours, précisant que les personnes de plus de 75 ans allaient pouvoir se faire vacciner dès le 18 janvier 2021. Une annonce complète ainsi celle annoncée par Olivier Véran au micro de RTL mardi 5 janvier 2021.

Le gouvernement passe à la vitesse supérieure sur les vaccins. En retard par rapport aux autres pays européens, la France devrait élargir la vaccination contre la Covid-19 aux personnes âgées de plus de 75 ans, ne résidant pas en Ehpad, avant la fin janvier. Soit tous les Français âgés de 75 ans ou plus. C'est en tout cas ce que promettait Olivier Véran, invité dans la matinale de RTL mardi 5 janvier 2021. Une annonce qui a été précisée ce jeudi 7 janvier lors d'une conférence de presse en compagnie du Premier ministre Jean Castex.

Le ministre de la Santé a donc annoncé que les personnes de plus de 75 ans pourraient se faire vacciner dès le 18 janvier 2021, et qu'elles pouvaient, si elles souhaitaient recevoir le vaccin, s'inscrire sur les listes prévues à cet effet dès la semaine du 11 janvier. Une inscription possible dès le 14 janvier qui, elle, avait été annoncée la semaine passée. "Dans les prochains jours", chaque Français souhaitant recevoir les deux doses de vaccin pourra s'inscrire sur rendez-vous, "sur internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l'application TousAntiCovid" confiait Olivier Véran à nos confrères de RTL.

En parallèle, le gouvernement augmente ses commandes de doses pour faire face à la demande. "Aujourd'hui, nous avons un rythme de livraison de 500 000 doses par semaine de Pfizer. Nous aurons bientôt, s'il est validé mercredi par l'EMA (Agence européenne du médicament) 500 000 doses de Moderna par mois", confirme le ministre. 

Aux premiers jours d'une campagne de vaccination internationale, la France fait clairement figure de mauvais élève : seulement un peu plus de 500 personnes étaient bel et bien vaccinées au soir du dimanche 3 janvier. En Allemagne ou au Royaume-Uni, ce sont respectivement 150 000 et plus d'un million de personnes qui recevait une dose de vaccin. Forcément, il n'en fallait pas plus pour que l'opposition s'empare du sujet et critique vivement la politique du gouvernement concernant la lenteur du déploiement de la campagne de vaccination dans l'Hexagone

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche