Covid : 20 départements en "surveillance renforcée", les annonces de Jean Castex ce jeudi 25 février

Par Alexandre G., Manon C. · Publié le 25 février 2021 à 18h40 · Mis à jour le 25 février 2021 à 21h14
Une nouvelle conférence de presse s'est tenue ce jeudi 25 février 2021 à 18 heures. Jean Castex et son gouvernement ont présenté les dernières mesures et décisions du gouvernement concernant la crise sanitaire. Le Premier ministre et Olivier Véran, ministre de la Santé, ont fait un point sur la présence des variants en France, le maintien du couvre-feu ou l'entrée en vigueur. La situation sanitaire "s'est dégradée" ces dernières semaines" rappelle le chef du gouvernement. 20 départements sont désormais sous surveillance renforcée. La vaccination pour les plus de 65 ans est ouverte à partir de début avril

"Notre choix de ne pas confiner à une contrepartie : être extrêmement attentif". Tel est l'avertissement formulé par Jean Castex et son gouvernement ce jeudi 25 février 2021. Les deux ministres sont revenus sur les mesures actuellement en vigueur et sur l'état de la situation de l'épidémie du Covid-19 en France, lors de leur conférence de presse à 18h, pour annoncer de nouvelles restrictions. 20 départements sont désormais sous "surveillance 

En introduction, le Premier ministre a rappelé qu'en France, "la situation sanitaire s'est dégradée ces derniers jours". Cependantnotre situation se distingue néanmoins de celles des pays voisins, même si partout en Europe "il se passe quelque chose" affirme Jean Castex. Seulement, le Premier ministre souligne que la priorité reste de se prévenir d'une éventuelle "flambée épidémique" dû à la présence des variants du Covid-19, en circulation active sur le territoire. 

Par conséquent, la première annonce d'importance du Premier ministre concerne surtout 20 départements métropolitains. Ces zones sont désormais sous "surveillance renforcée" et sous la menace d'un éventuel durcissement des mesures si jamais le taux d'incidence, le nombre de nouveaux cas et le nombre de personnes hospitalisées s'envolent. 

Aussi, le chef du gouvernement a rappelé qu'il n'hésiterait pas à adopter des "mesures renforcées" dès le 6 mars, partout où elles seront devenues nécessaires par la dégradation de la situation sanitaire. Le ministre de la Santé a précisé que l'évolution de la part des variants dans la circulation du Covid-19 en France reste extrêmement inquiétante, avec des projections menaçantes dans les prochains mois. D'où l'importance de maintenir ce même niveau de vigilance et de restriction. 

Les annonces du gouvernement ce jeudi 25 février 2021 :

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche