Nouveau point de concertation le 20 janvier concernant les possibles réouvertures

Par Manon C. · Publié le 7 janvier 2021 à 19h41 · Mis à jour le 7 janvier 2021 à 19h41
Jean Castex l'a annoncé, lors de son point presse du 7 janvier 2021 : "toutes les activités, établissements et équipements qui sont aujourd'hui fermés le resteront encore jusqu'à la fin de ce mois." Un nouveau point de concertation est prévu le 20 janvier prochain.

Le Premier ministre Jean Castex a fait un point sur la situation actuelle en France, le 7 janvier 2021, et les nouvelles ne sont pas bonnes pour un grand nombre de secteurs. En effet, "la situation de l'épidémie relativement maîtrisée en France ne doit pas nous induire en erreur : la deuxième vague est toujours là", a déclaré le Premier ministre. "Nous sommes loin de l'objectif des 5000 cas par jour, qui correspond au seuil de maitrise de l'épidémie. La pression sur notre système de santé reste élevée, et nous ne sommes toujours pas sortis d'affaire. Nous devons retrouver une dynamique de baisse, c'est la condition pour reprendre le contrôle de l'épidémie.

Aussi, "les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacles, mais aussi les équipements sportifs et de loisirs ne connaitront, dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement" et ne rouvriront pas leurs portes comme il était prévu, le 20 janvier prochain. En résumé, "toutes les activités, établissements et équipements qui sont aujourd'hui fermés le resteront encore jusqu'à la fin de ce mois" a détaillé Jean Castex. 

Concernant le secteur de la culture, un point de revoyure avait été fixé début janvier, mais "la situation sanitaire ne nous permet malheureusement aucune évolution aujourd'hui" d'après Castex. Aussi, un point sera fait le 20 janvier prochain "afin d'examiner, en fonction de la situation sanitaire, s'il est possible de confirmer une reprise de l'activité à partir de début février.

Il en est de même pour le secteur sportif, ainsi que pour les stations de ski. "Les mêmes considérations me conduisent à prendre les mêmes décisions pour les stations de ski dont les remontées mécaniques ne pourront pas rouvrir tout de suite", a déclaré le Premier ministre. "Je sais combien les professionnels ont besoin de visibilité sur la possibilité de rouvrir pendant les vacances de février, c'est vital pour ces territoires pour lesquels cette activité saisonnière fait vivre des familles entières. Il serait prématuré de prendre des décisions aujourd'hui. Là encore, nous ferons un point le 20 janvier, à 2 semaines du début des vacances scolaires.

Même son de cloche pour le secteur de la gastronomie et des bars : un point de situation est prévu le 20 janvier, mais Jean Castex a d'ores et déjà annoncé qu'une "réouverture en janvier n'est pas réaliste et sera d'ores et déjà reportée a minima jusqu'à mi-février." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche