Vaccin AstraZeneca : reprise immédiate de la vaccination ce vendredi

Par Laurent P., Cécile D. · Publié le 18 mars 2021 à 19h30 · Mis à jour le 19 mars 2021 à 09h14
Alors que le vaccin contre la Covid d'AstraZeneca a été jugé comme sûr et efficace par l'Agence européenne du médicament ce jeudi 18 mars, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la reprise de la vaccination avec ce produit dès vendredi 19 mars, dans l'après-midi, après que la Haute Autorité de Santé ait donné son accord. Et de préciser qu'il se ferait vacciner avec ce produit ce même jour pour donner l'exemple. Une déclaration qui fait suite à la suspension par Emmanuel Macron de l'utilisation du vaccin après des cas suspects de thromboses après injection.

En Europe, le vaccin contre la Covid d'AstraZeneca inquiète : on recense plusieurs cas de patients ayant reçu des doses de ce vaccin, et ayant par la suite développé des caillots sanguins, thromboses et hémorragies. Si un lien direct entre le vaccin et ce problème de santé n'a pas pu être établi pour le moment, l'Islande, la Norvège, le Danemark ou encore l'Allemagne ont choisi la prudence et ont suspendu l'utilisation de ce vaccin.

Des suspensions qui ont incité la France à faire de même. Ainsi donc, lundi 15 mars, le Président de la République annonçait avoir suspendu à son tour, "par précaution", l'utilisation du vaccin AstraZeneca sur son territoire, au moins pendant 24h, le temps que l'Agence européenne du médicament ne donne son avis sur la question. Cet avis, il est tombé ce jeudi 18 mars, assurant que le vaccin AstraZeneca était sûr et efficace, et pouvait de nouveau être utilisé.

Ce même jour, lors de la conférence de presse hebdomadaire sur la situation sanitaire, Jean Castex a ainsi expliqué qu'après avoir rendu cet avis, les vaccinations allaient reprendre dès le lendemain, vendredi 19 mars, dans l'après-midi, le temps que la Haute Autorité de Santé donne son accord. Et d'ajouter, pour inciter les Français à la vaccination, qu'il se ferait vacciner avec le produit développé par le laboratoire britannique ce vendredi.

Pourtant, lors de son point presse hebdomadaire du 11 mars 2021, Olivier Véran tenait à rassurer les Français quant à la non dangerosité du vaccin et annonçait que la France continuerait de vacciner les volontaires avec l'AstraZeneca.

Paris : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police Lallement Covid : le Danemark suspend définitivement l'utilisation du vaccin AstraZeneca
En raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, le Danemark a annoncé suspendre définitivement, ce mercredi 14 avril, l’utilisation du vaccin AstraZeneca. Une décision qui fait suite à celle prise mi-mars de suspendre temporairement son utilisation, après des cas suspects de thromboses, tout comme l'Islande, la Norvège et l'Irlande. L'Allemagne et la France avaient également suivi le mouvement.

« D’après l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, qui suit les recommandations de l’Agence européenne du Médicament, il n’y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca. Des enquêtes sont menées systématiquement à chaque fois qu’un effet indésirable grave est déclaré. Sur cinq millions d’Européens, 30 personnes ont présenté des troubles de la coagulation », relativise le ministre. 

Il continue : « ça ne constitue pas un sur-risque statistique. Sur cinq millions d’Européens pas vaccinés, on pourrait s’attendre à ce que 30 d’entre eux présentent également des troubles de la coagulation. Ce qu’on appelle le rapport bénéfice - risques et supérieur au risque à ce stade, et des investigations sont en cours », assure Olivier Véran.

Le gouvernement français n'est donc, à ce stade, pas inquiet. Le ministre de la Santé assure qu'il veille et étudie chaque problème qui survient autour de la vaccination, et qu'il agit toujours dans l'intérêt de la population.

Pour découvrir le reste des annonces d'Olivier Véran, lisez nos articles dédiés :

Visuel Paris SeineVisuel Paris SeineVisuel Paris SeineVisuel Paris Seine Covid : Restrictions dans 3 nouveaux départements, la conférence de presse de Véran
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, donne une conférence de presse ce jeudi 25 mars 2021 à 18h. À cette occasion, ce dernier a donné un point sur la situation sanitaire en France, notamment en Île-de-France, où l'épidémie du Covid-19 est particulièrement implacable. L'Aube, la Nièvre et le Rhône sont les 3 départements supplémentaires placés sous le coup des "fortes mesures de freinage". Un protocole sanitaire "plus sévère" dans les écoles est actuellement à l'étude selon le ministre.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche