AstraZeneca : l'Allemagne autorise le vaccin pour les plus de 60 ans

Par Laurent P. · Publié le 31 mars 2021 à 12h27 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 12h28
Après avoir annoncé suspendre l'utilisation du vaccin AstraZeneca, le 15 mars , l'Allemagne a annoncé mardi 30 mars autorisé ce dernier uniquement pour les personnes de plus de 60 ans. Une recommandation qui survient après que plusieurs cas de caillots sanguins aient été signalés.

Après la France, c'est au tour de l'Allemagne de revoir ses recommandations quant au vaccin AstraZeneca... Les ministères régionaux de la Santé ont annoncé mardi 30 mars autoriser l'utilisation du vaccin produit par le laboratoire suédo-britannique uniquement pour les personnes de plus de 60 ans, après que plusieurs cas de thromboses aient été signalés.

Toujours selon les ministères régionaux et le ministre fédéral, les personnes de moins de 60 ans pourront tout même se faire vacciner avec les doses d'AstraZeneca, seulement après "consultation d'un médecin pratiquant la vaccination (...) et une analyse personnalisée des risques". À noter en revanche que l'Institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement, étudie de très près 31 signalements de cas de thromboses survenus après injection du vaccin AstraZeneca en Allemagne. Des cas qui concernent, selon le Spiegel, des femmes jeunes et d'âge moyen.

Un vaccin dont les injections avaient pourtant été stoppées il y a encore plusieurs semaines... Après l'Irlande, l'Islande ou encore le Danemark, l'Allemagne suspendait également, "à titre préventif", la vaccination via le produit du laboratoire suédo-britannique le 15 mars dernier. Une décision qui faisait écho en France à celle que les sapeurs pompiers des Bouches-du-Rhône avaient également prise, après qu'un des leurs ait fait une réaction allergique sévère le 8 mars dernier après injection du vaccin.

Par ailleurs, ce même jour, Emmanuel Macron prenait la décision de suivre l'Allemagne en suspendant pendant 24h l'administration des doses dudit vaccin, dans l'attente de l'avis de l'Agence européenne du médicament. Un vaccin validé de nouveau par l'EMA, et que la Haute Autorité de santé a de nouveau autorisé dans la foulée, uniquement pour les personnes de plus de 55 ans.

Pour rappel, l'Agence du médicament a confirmé samedi 27 mars l’existence d’un risque "rare" de thrombose atypique après injection du vaccin AstraZeneca. De son côté, le ministre de la Santé Olivier Véran indiquait jeudi 11 mars qu'il fallait poursuivre la vaccination avec ce produit, le bénéfice-risque restant favorable.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche