Covid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risque

Par Alexandre G. · Publié le 26 mars 2021 à 12h58 · Mis à jour le 26 mars 2021 à 14h29
Alors qu'une partie du territoire national et de la population française est une nouvelle fois soumise à un durcissement des mesures sanitaires en raison de la propagation importante de la troisième vague de l'épidémie du Covid-19 dans certaines régions, la chancelière Angela Merkel a laissé entendre ce vendredi 26 mars 2021 que son gouvernement s'apprêtait à classer la France en zone à haut risque. De nombreuses restrictions seraient alors remis au goût du jour entre les deux pays, comme l'obligation de présenter un test négatif avant d'entrer en Allemagne, ou encore des contrôles stricts aux frontières.

Face à l'accélération de la propagation du Covid-19 en France, l'Allemagne durcit le ton. Avant de durcir également les mesures restrictives, et de classer la France comme une zone à haut risque ? C'est en tout cas ce qu'a indiqué la chancelière allemande Angela Merkel, ce vendredi 26 mars 2021. Lors d'une conférence de presse organisée dans le cadre d'un sommet de l'Union européenne, la chef d'État a affirmé que "lorsqu'on observe les taux d'incidence c'est tout simplement de fait une nécessité, un processus pratiquement automatique". 

Surtout, la chancelière affirme qu'il "ne s'agit pas d'une décision politique, mais on constate l'évolution du taux d'incidence, et lorsque ce taux -comme c'est ici le cas- dépasse pendant longtemps le seuil des 200, alors cela entraîne un classement en zone à haut risque". Selon le quotidien allemand FAZ, la décision finale devrait être confirmée ce vendredi par l'institut de veille sanitaire national RKI, l'équivalent allemand de Santé publique France et des agences régionales de santé. 

Par conséquent, si la France est considérée comme une "zone à haut risque" par l'Allemagne, toute une série de mesures restrictives sera alors appliquée. À commencer par le retour de l'obligation de présenter un test négatif à l'entrée sur le territoire allemand ; mais aussi la mise en quarantaine de l'Allemagne pour les 10 prochains jours. Le renforcement des contrôles stricts aux frontières est aussi une des nombreuses mesures qui pourrait s'appliquer dès ce samedi entre les deux pays de l'Union européenne. 

Covid : l'Allemagne se prépare à de nouvelles restrictionsCovid : l'Allemagne se prépare à de nouvelles restrictionsCovid : l'Allemagne se prépare à de nouvelles restrictionsCovid : l'Allemagne se prépare à de nouvelles restrictions Covid: l'Allemagne face à la menace d'une troisième vague, forte hausse des contaminations
La situation se complique en Allemagne. Alors que de nouvelles restrictions ont été prononcées fin janvier par la chancelière allemande Angela Merkel, le nombre de nouveaux cas positifs est en forte hausse depuis plusieurs jours, et s'est même envolé ce jeudi 11 mars, atteignant 14 356. La menace d'une troisième vague de l'épidémie pointe le bout de son nez selon les observateurs.

Covid : en Allemagne, le confinement pourrait durer jusqu'en avril 2021Covid : en Allemagne, le confinement pourrait durer jusqu'en avril 2021Covid : en Allemagne, le confinement pourrait durer jusqu'en avril 2021Covid : en Allemagne, le confinement pourrait durer jusqu'en avril 2021 Covid : en Allemagne, Angela Merkel renonce aux restrictions pour Pâques
Pour lutter contre la Covid, alors que l'Allemagne annonçait mardi 23 mars renforcer les mesures déjà en vigueur pendant la période de Pâques, avec un durcissement des restrictions, voilà que la chancelière allemande Angela Merkel fait machine arrière le lendemain, mercredi 24 mars, indiquant abandonner les restrictions prévues pendant cette période, et s'est excusée.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche