Covid : jusqu'à quand devrons-nous porter le masque en France ?

Par Cécile D. · Publié le 7 avril 2021 à 10h48 · Mis à jour le 7 avril 2021 à 12h07
Plus d'un an après le début de l'épidémie, de nouveaux accessoires sont devenus indispensables à nos vies, comme les masques ou le gel hydroalcoolique. Cependant, de nombreux Français aimeraient mieux pouvoir s'en passer. Jusqu'à quand le port du masque sera-t-il obligatoire en France ?

Fait maison, acheté dans le commerce ou en pharmacie, jetable ou réutilisable, le masque de protection contre la Covid-19 est devenu un accessoire très commun dans notre quotidien. Cependant, il n'est toujours pas très apprécié par une partie de la population. Alors que les beaux jours reviennent et que l'été se fait attendre, nombreux sont ceux qui espèrent pouvoir se débarrasser de leur masque avant que la chaleur ne rende ce bout de tissu très désagréable à porter.

Jusqu'à quand devrons-nous porter un masque ? Bien que l'exécutif ne se risquerait sûrement pas à donner une date de fin à ce sujet, Emmanuel Macron laisse entrevoir le bout du tunnel. 

Lors d'une rencontre virtuelle avec une classe de collégiens d'Oraison, dans les Alpes-Haute-Provence, le président de la République a affirmé que « jusqu’à cet été, il faudra le porter au maximum ». Il ajoute face aux adolescents qu'il espère que d'ici le mois de septembre « vous aurez des conditions un peu allégées à la rentrée prochaine. »

En ce début de mois d'avril 2021, le port du masque est obligatoire quasiment partout : entreprises, commerces, écoles, centre-ville, transports en commun, parcs...

On peut espérer qu'à l'été, si la situation sanitaire s'est bien améliorée, l'exécutif assouplira quelque peu ces règles. S'il paraît peu probable que l'obligation du port du masque soit levée dans les lieux clos, on peut au moins souhaiter que le port du masque soit optionnel dans les parcs, sur les plages ou dans les forêts, et peut-être même dans les rues.

Les Français ont en revanche peu de chance de passer un été sans masque si la situation sanitaire ne s'améliore pas drastiquement dans les semaines à venir.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche