Covid : "Si vous êtes en bonne santé, mieux vaut attendre un vaccin ARN Messager", prévient Pascolo

Par Cécile D. · Publié le 14 avril 2021 à 16h15 · Mis à jour le 14 avril 2021 à 16h15
L'immunologue Steve Pascolo estime que les personnes en bonne santé devraient plutôt se faire immuniser avec un vaccin à ARN Messager, même si cela signifie attendre un peu plus longtemps pour obtenir un rendez-vous.

Une déclaration qui ne devrait pas plaire aux pouvoirs publics, qui pressent la population de se faire vacciner dès que possible. L'immunologue Steve Pascolo, qui est également le cofondateur du laboratoire CureVac (société biopharmaceutique qui développe des thérapies utilisant l'ARN messager), était l'invité de Sonia Mabrouk, ce mercredi 14 avril au matin.

Au micro d'Europe 1, l'immunologue lance un message aux personnes éligibles à la vaccination, et qui sont en bonne santé : « Pour les gens qui n'ont pas de facteurs de risque, il vaut mieux attendre un vaccin à l’ARN messager. On est sûrs que vous serez protégés et qu'il n'y a aucune possibilité de risque. »

Steve Pascolo rappelle cependant qu'il est important que tous ceux qui le peuvent se fassent vacciner : il enjoint les personnes à risque à accepter tous les vaccins approuvés qui leur sont proposés par le personnel soignant : « Ils sont sûrs, efficaces et vous protégeront contre une maladie qui peut être vraiment dangereuse », promet l'immunologue qui encourage les personnes éligibles à « se faire vacciner au plus tôt. »

Cependant, pour ceux qui peuvent se permettre d'attendre, l'expert suggère l'utilisation des vaccins Pfizer ou Moderna, qui utilisent la méthode de l'ARN Messager. Cette technologie, utilisée depuis longtemps dans tous les traitements produits par la société CureVac, est la plus sûre possible, selon Steve Pascolo. Il dit donc partager les craintes des institutions sanitaires qui veulent limiter l'utilisation des vaccins Johnson & Johnson et AstraZeneca.

Les laboratoires allemands CureVac développent en ce moment leur propre vaccin contre la Covid-19. Ce produit est bien entendu un vaccin ARN Messager, puisque la société biopharmaceutique se veut précurseur dans l'utilisation de cette méthode de soin. CureVac espère pouvoir sortir son vaccin au mois de juin.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche