Covid : les indicateurs de l'épidémie toujours en baisse en France

Par Alexandre G. · Photos par My B. · Publié le 5 juin 2021 à 12h43 · Mis à jour le 8 juin 2021 à 16h55
En France, les marqueurs de la pandémie du Covid-19 continuent de décroître encore plus rapidement que les prédictions des modèles épidémiologiques. Si les hospitalisations et les décès baissent, la résurgence du variant indien sur tout le territoire et la réouverture des terrasses font craindre une recrudescence du virus. Mais réjouissons-nous : les nouvelles sont plutôt bonnes !

Où en est l'épidémie du Covid-19 en France ? Bonne nouvelle : sur les 7 derniers jours, les indicateurs de l'épidémie continuent leur décroissance. Pour la 5e semaine d'affilée, le nombre de personnes en soins critiques est en baisse (en dessous du seuil des 3000 personnes au 1er juin), les décès de patients hospitalisés en raison du coronavirus baissent eux aussi, sous la barre des 100 morts quotidiens. 

D'ailleurs, les hospitalisations liées au Covid sont peu ou prou aux mêmes niveaux que ceux observés à la mi-mai en 2020, juste après le premier confinement. Seulement, gare à l'excès de confiance face à un virus encore virulent : le taux de reproduction du coronavirus est passé de 0,75 à 0,8 en une semaine, pour atteindre 0,88 concernant les admissions en service de réanimation. Pour justifier cette légère remontée, il faut aller chercher du côté de la rentrée scolaire, dont les effets sont à retardement. "Cette remontée a commencé début mai, ce qui correspond à la reprise scolaire du secondaire", explique au Monde Mircea Sofonea, maître de conférences en épidémiologie à l'université de Montpellier. 

Craintes autour de la réouverture des terrasses et du variant indien

Dans le même temps, les marqueurs de l'épidémie ne s'affolent pas depuis le 19 mai, date officielle de la réouverture des terrasses et de la 2e étape du calendrier de déconfinement. Certaines régions françaises attestent d'un déclin de l'épidémie malgré les réouvertures : dans les Hauts-de-France, le taux d'incidence chute à 117 cas pour 100 000 habitants, contre 165 il y a deux semaines. Pour véritablement constater le premier bilan du déconfinement, il semble préférable d'attendre encore une semaine. 

Aussi, les modèles épidémiologiques développés par des instituts comme le CNRS n'avaient pas prévu un tel déclin de l'épidémie du Covid-19 en France. En même temps, ces modèles se basent sur les anciennes projections et données des deux premières sorties de confinement. "Cela montre que les modèles ont encore des choses à améliorer", estime la chercheuse. Pour l'heure, la principale inquiétude reste la résurgence du variant indien en France, qui fait craindre un regain de forme de l'épidémie. 

Visuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toits Covid : une centaine de cas de variant indien détectés en France
Alors que la France poursuit son plan de déconfinement, le variant indien récemment détecté dans le pays poursuit sa progression bien que le nombre de contaminations demeure encore faible selon les données de Santé Publique France. Santé publique France confirme que 54 épisodes impliquant au total plus d'une centaine de cas de variant ont été détectés par séquençage.

Visuel Paris vélo quaiVisuel Paris vélo quaiVisuel Paris vélo quaiVisuel Paris vélo quai Coronavirus à Paris et en Ile-de-France ce samedi 5 juin
Découvrez les dernières informations concernant la pandémie de Covid-19 qui progresse à Paris et en Île-de-France. Ce samedi 5 juin 2021, on fait le point sur les actualités franciliennes, les restrictions et l'évolution de la maladie. L'Ile-de-France comme la France entière se déconfine progressivement, découvrez les mesures mises en place et toutes les annonces concernant la région parisienne et la campagne de vaccination qui s'intensifie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche