Covid : Hausse massive du nombre de tests de dépistage, la semaine passée

Par Manon C. · Mis à jour le 2 décembre 2021 à 11h08 · Publié le 2 décembre 2021 à 11h08
Depuis la fin de la gratuité des tests de dépistage, ces derniers étaient en net recul en France. Mais le nombre de tests de dépistage repart à la hausse, sur la semaine du 22 au 28 novembre 2021, avec un bond de 39%.

Avec l'extension du pass sanitaire aux lieux accueillant plus de 50 personnes, le nombre des tests de dépistage avait explosé en France avec près de 6 millions de tests effectués entre le 9 et le 15 août 2021, d'après une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES). 

Mais depuis la fin de la gratuité des tests de dépistage, le 15 octobre dernier, le rythme s'était grandement ralenti"Les tests PCR et antigéniques ne seront plus systématiquement remboursés par la Sécurité sociale mais simplement ou seulement sur des critères médicaux" avait précisé le Premier ministre, souhaitant pousser les derniers réticents à se faire vacciner et alléger la facture des tests de dépistage qui ont coûté 2,2 milliards d'euros en 2020. 

Après plusieurs semaines de baisse, le nombre de tests de dépistage repart finalement à la hausse, avec un bond de 39% sur la semaine du 22 au 28 novembre 2021. Ainsi, d'après les données de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, plus de 4 millions de prélèvements ont été effectués entre la semaine passée, dont la moitié des tests antigéniques

Dans le détail, le nombre de tests quotidiens, qui augmente dans toutes les catégories d'âge, a dépassé la barre des 500 000 tous les jours de la semaine passée, jusqu'à atteindre 785 000 vendredi dernier.  Des chiffres qui atteignent le même niveau qu'avant la fin de la gratuité, mi-octobre. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche