Covid : Olivier Véran enjoint les soignants à se rendre en Martinique et en Guadeloupe pour aider

Par Manon C. · Mis à jour le 9 août 2021 à 11h46 · Publié le 9 août 2021 à 11h46
Alors que la situation sanitaire se dégrade à vitesse grand V aux Antilles à cause de la propagation du variant Delta, Olivier Véran appelle les soignants de métropole à se rendre en Guadeloupe et en Martinique afin d'y apporter leur aide.

Face à la dégradation de la situation sanitaire dans les Antilles, le ministre de la Santé a publié, dimanche 8 aout 2021, un message vidéo sur son compte Twitter, enjoignant les personnels soignants de métropole à se rendre en Martinique et en Guadeloupe afin d'y apporter leur aide. 

Depuis plusieurs semaines, la situation sanitaire est catastrophique dans les territoires d'Outre-Mer. En cause, la propagation du variant Delta, plus contagieux que ses prédécesseurs, mais aussi la faible part de la population vaccinée entièrement - seulement 21 % de la population en Guadeloupe et Martinique avait reçu une première dose de vaccin en date du 5 août. Désormais, les services de réanimation sont saturés à 200% en Martinique et 150% en Guadeloupe. 

Aussi, Oliver Véran en appelle-t'il aux soignants de métropole"Je fais appel à la solidarité nationale de nos soignants de métropole pour venir en aide aux hôpitaux ultramarins, et notamment de Martinique et de Guadeloupe, qui font face à une vague épidémique très intense et qui frappe une population encore trop peu vaccinée ." 

"Si vous êtes prêts à apporter une aide supplémentaire dans la lutte contre l’épidémie, je vous demande de contacter votre chef d’établissement, si travaillez à l’hôpital, ou de prendre contact avec l’ARS pour qu’on puisse prévoir avec vous le soutien que vous pourrez apporter aux populations locales de Guadeloupe et de Martinique .a-t'il déclaré sur Twitter à l'encontre des médecins anesthésistes, réanimateurs, urgentistes, infectiologues, infirmiers, notamment de réanimation, ou encore aides-soignants, précisant également que les frais de déplacement et d’hébergement, ainsi que la rémunération, seront pris en charge par l’État.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche