Covid : une deuxième dose nécessaire pour les personnes vaccinées avec Johnson & Johnson

Par Cécile D., Laurent P. · Mis à jour le 14 septembre 2021 à 09h02 · Publié le 14 septembre 2021 à 08h41
Le vaccin Janssen se différenciait des autres en ne proposant qu'une seule injection, suffisante pour être protégée contre le Covid-19. Finalement, une deuxième dose sera bien administrée à certaines personnes selon la Haute Autorité de Santé. Explications.

Simple et efficace : en seulement une injection, le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) promettait de nous protéger contre le Covid-19, là où ses concurrents nécessitaient deux doses. Cet avantage est bien sur le point de disparaître : une deuxième piqûre de vaccin pourrait bientôt être proposée à certains patients. 

En cause, la campagne de rappel vaccinal que le gouvernement vient de mettre en place. Après avoir été saisie, la Haute Autorité de la Santé a rendu son avis : les personnes de plus de 65 ans et celles présentant des comorbidités auraient intérêt à rebooster leurs défenses immunitaires en recevant une nouvelle dose de vaccin dès la mi-septembre.

Dans sa recommandation, publiée ce 24 août 2021, la HAS conseille : pour « les personnes primovaccinées avec le vaccin Janssen, [il faut] qu'une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Comirnaty® ou Spikevax®) leur soit proposée à partir de 4 semaines après la première injection. »

On note donc que la deuxième dose administrée aux personnes vaccinées avec Janssen pourra se faire avec une seconde dose des vaccins à ARN messager, c'est-à-dire les vaccins Pfizer et Moderna. Et pour cause : selon nos confrères du Monde, plusieurs études tendent à montrer que l'utilisation d'un vaccin à ARNm en deuxième dose et complément d'une première dose de vaccin à adénovirus "booste la réponse immunitaire", sans causer d'effet indésirable. Une donnée précieuse à l'heure où aucune autre donnée concernant une deuxième dose de Janssen ne vient apporter des précisions sur la réponse immunitaire que celle-ci pourrait induire.

Le ministère de la Santé a affirmé que cette recommandation sera suivie par le gouvernement et poussée auprès des populations concernées. Selon les informations du Parisien, à la fin juillet 2021, la France comptait 800 000 personnes vaccinées avec Janssen. Depuis juillet également, les livraisons de vaccins Johnson & Johnson ont également été stoppées et réallouées à d’autres pays européens.

La Haute Autorité de Santé manifeste ses craintes face à l'efficacité sur le long terme du vaccin Janssen, qui semble moins performant que les autres face aux variants. Selon des études récentes, sur lesquelles cet avis est basé, la HAS note que le vaccin Janssen pêche par un « manque de donnée disponible permettant de confirmer l’efficacité à long terme du schéma de vaccination à une dose du vaccin Janssen contre le variant Delta. ». Pourtant, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine le 2 septembre dernier, les anticorps seraient encore présents huit mois après l'unique injection, donnant une idée de l'efficacité du vaccin sur la durée. Des précisions sur cette efficacité devraient être connues une fois les résultats de la phase 3 Ensemble et Ensemble 2 publiés.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche