À Noël, pourquoi décore-t-on un sapin ? Histoire et traditions

Par Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 1 décembre 2020 à 16h35 · Mis à jour le 1 décembre 2020 à 16h37
Pourquoi décore-t-on un sapin à Noël ? D'où vient cette tradition ? Une question à laquelle on tente de vous répondre !

Qui dit Noël dit forcément sapin ! Mais d'où vient cette tradition ? Pourquoi décore-t-on ce conifère pour les fêtes de fin d'année ? Quelle est l'histoire derrière le sapin de Noël ? Autant de questions que vous vous posez, peut-être, et qui comprennent plusieurs réponses, tant les origines sont diverses.

D'où vient donc le sapin de Noël ? Celui-ci à des origines autant païennes que chrétiennes : dès l'antiquité romaine, lors des fêtes Saturnales, célébrations d'origine agricole en hommage au dieu Saturne (Cronos dans la mythologie grecque), père de Jupiter, on décorait sa maison avec des branches de conifères. Une fête qui durait une semaine, du 17 au 24 décembre, autour du solstice d'hiver, et pendant laquelle la hiérarchie maître/escale était suspendue, aucune guerre ne pouvait être déclarée et aucun condamné exécuté. Pendant sept jours, les tribunaux et écoles étaient fermés, et on s'offrait des cadeaux tout en savourant de délicieux repas sur de grandes tablées, sans distinction de "classes sociales".

Autres peuples, autres coutumes... Dans les pays du nord de l'Europe, on célébrait pendant cette période de l'année le renouveau, la renaissance, et l'épicéa était l'arbre roi de ce mois de décembre, chacun des mois lunaires étant associé à un arbre. Un conifère qui symbolise la vie, vue comme un cycle, mais c'est au Moyen-âge que l'on commence à voir des décorations. Ainsi, lors de la représentation de scènes bibliques jouées sur le parvis des églises, on décorait un sapin de pommes, en référence à l'arbre du paradis.

En France, il apparait plus précisément XIIe siècle. Au XIVe siècle, ont été ajoutées aux pommes des confiseries ou encore des fleurs. L'étoile n'apparaitra quant à elle qu'en 1560, signe distinctif des célébrations protestantes, pour faire la différence avec les célébrations catholiques. Un symbole correspondant à l'étoile de Bethléem, étoile ayant guidé les Rois Mages jusqu'au Christ. Aujourd'hui, les boules de Noël ont remplacé les pommes, et le sapin est devenu un incontournable des fêtes de fin d'année. Pour rappel, près de six millions de sapins sont vendus en France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche