Julien denormandie - sorties & activités

CUT-STREETFOOD - Restaurant à viandes - Paris 11eCUT-STREETFOOD - Restaurant à viandes - Paris 11eCUT-STREETFOOD - Restaurant à viandes - Paris 11eCUT-STREETFOOD - Restaurant à viandes - Paris 11e

La mention de l'origine des viandes servies dans la restauration obligatoire en 2022

Le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a annoncé que cette nouvelle réglementation allait être appliquée "le plus rapidement possible en 2022".
Le gouvernement prépare un chèque alimentaire pour les personnes les plus précairesLe gouvernement prépare un chèque alimentaire pour les personnes les plus précairesLe gouvernement prépare un chèque alimentaire pour les personnes les plus précairesLe gouvernement prépare un chèque alimentaire pour les personnes les plus précaires

Le chèque alimentaire destiné aux plus précaires ne sera pas mis en place avant 2022

Annoncée au mois de décembre 2020 par Emmanuel Macron devant la Convention citoyenne pour le climat, la mise en place du chèque alimentaire n'interviendra "pas avant 2022". C'est ce qu'a fait savoir le ministre Bruno Le Maire ce 6 septembre sur BFMTV.
Abandon des animaux de compagnie : le plan du gouvernement pour protéger les animauxAbandon des animaux de compagnie : le plan du gouvernement pour protéger les animauxAbandon des animaux de compagnie : le plan du gouvernement pour protéger les animauxAbandon des animaux de compagnie : le plan du gouvernement pour protéger les animaux

Abandon des animaux de compagnie : le plan du gouvernement pour protéger les animaux

Julien Denormandie a présenté un projet de loi visant à mieux encadrer la vente d'animaux de compagnie et à punir sévèrement l'abandon de ces compagnons à poils ou à plumes.
Environnement : la France veut planter 50 millions d’arbres pour repeupler les forêts du paysEnvironnement : la France veut planter 50 millions d’arbres pour repeupler les forêts du paysEnvironnement : la France veut planter 50 millions d’arbres pour repeupler les forêts du paysEnvironnement : la France veut planter 50 millions d’arbres pour repeupler les forêts du pays

Environnement : la France veut planter 50 millions d’arbres pour repeupler les forêts du pays

Planter « 50 millions d’arbres » afin de mieux lutter contre les effets du réchauffement climatique. Tel est l’objectif du plan de « repeuplement » des forêts françaises estimé à « près de 200 millions d’euros », a annoncé ce 16 décembre le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des forêts, Julien Denormandie.
Coronavirus: l'État soutiendra la filière agroalimentaire en cas de fermeture des bars et restosCoronavirus: l'État soutiendra la filière agroalimentaire en cas de fermeture des bars et restosCoronavirus: l'État soutiendra la filière agroalimentaire en cas de fermeture des bars et restosCoronavirus: l'État soutiendra la filière agroalimentaire en cas de fermeture des bars et restos

Coronavirus: l'État soutiendra la filière agroalimentaire en cas de fermeture des bars et restos

En cas de fermeture des restaurants et bars à Paris et en petite couronne, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a promis sur France 3 que le gouvernement soutiendrait la filière agroalimentaire, et en particulier le secteur viticole.
Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"

Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"

Le fraîchement nommé ministre de l'Agriculture a annoncé lors de sa première conférence de presse sa détermination à proposer une "alimentation française durable et de qualité", qui permettrait dans le même temps de mieux valoriser le travail des agriculteurs.
visuel parisvisuel parisvisuel parisvisuel paris

Coronavirus : ouverture de six centres de "desserrement" en Île-de-France

Pour lutter contre la propagation du coronavirus en île-de-France, la région ouvre six centres de "desserrement". Ces lieux sont destinés aux personnes testées positives au covid-19, en situation de grande précarité, mais ne nécessitant pas d'hospitalisation.