Les premiers retables (12e-début du 15e siècle)

Élément central du décor du culte chrétien, le retable n’est pourtant apparu qu’au XIIe siècle.
Pour comprendre la signification du retable, l’exposition propose de retourner aux origines du type et d’en suivre les premiers développements jusqu’au début du XVe siècle, époque à laquelle le retable prend des formes mieux connues.

Le musée du Louvre possède dans ses collections des exemplaires remarquables de ces premiers retables, qui sont complétés par des oeuvres venues d’autres musées et d’églises

Placé à l’arrière et au-dessus de l’autel, il présente à l’origine une forme de rectangle allongé et est réalisé grâce aux techniques et dans les matériaux les plus variés (orfèvrerie, sculpture sur pierre, marbre, albâtre, bois, ivoire, peinture sur pierre ou sur bois…). Quant à sa fonction, elle n’a rien d’évident : s’agit-il de remplacer ou de compléter les devants d’autel moins visibles qu’auparavant à cause de changements liturgiques, d’englober les reliquaires jusqu’alors posés sur l’autel ou tout simplement de multiplier les images, dans une culture religieuse qui met l’accent sur celles-ci comme source d’enseignement ?
Aile Richelieu, entresol



Elodie N.
Dernière modification le 9 janvier 2009

Informations pratiques

Horaires
Du 10 avril 2009 au 6 juillet 2009

×

    Lieu

    Pyramide - Cour Napoléon
    75001 Paris 1

    Mots-clé : musée, culture, arts, expositions
    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche