Jules bastien-lepage (1848-1884)

Mort à trente-six ans au sommet de sa gloire, cet ancien élève de Cabanel, a marqué la peinture naturaliste d'une empreinte indélébile.



Bastien-Lepage consacre principalement sa courte existence à deux types de sujets : les portraits d'abord, qui lui valurent une clientèle fidèle parmi les artistes -de Sarah Bernhardt à Coquelin aîné- et au sein de la bourgeoisie républicaine -de Simon Hayem à Léon Gambetta-, et les sujets paysans ensuite, qu'il brosse souvent sur les lieux de son enfance, séduisant le public du Salon avec Les Foins (1877, musée d'Orsay), Saison d'octobre (1878, Melbourne, National Gallery of Victoria), jusqu'au Père Jacques (1881, Milwaukee Art Center) et à L'Amour au village (1882, Moscou, musée Pouchkine).



Cette rétrospective est l’occasion de réunir un ensemble exemplaire de ses créations

et d’expliquer aujourd’hui le rôle fondamental que ses contemporains lui avaient

déjà reconnu.
• Horaires : tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu’à 21h45

• Accès : entrée par le parvis, 1, rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

• site internet : http://www.musee-orsay.fr

tél : 01 40 49 48 00



crédit visuel: Saison d’octobre, récolte des pommes de terre

1879

Huile sur toile, 181 x 199

Melbourne (Australie), National Gallery of Victoria, Legs Felton

© National Gallery of Victoria, Australie / Bridgeman-Giraudon


7,5 euros TR:5,5 euros
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Du 9 mars 2007 au 13 mai 2007

×

    Lieu

    62 rue de Lille
    75007 Paris 7

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche