This page is not available in your language, please, choose yours

Le Louvre expose deux chefs d’œuvre de Bogotá à l’occasion de l’Année France-Colombie

Publié le 23 juin 2017 Par Laurent P.
Le Louvre expose deux chefs d’œuvre de Bogotá à l’occasion de l’Année France-Colombie

Infos pratiques

Du 20 septembre 2017
Au 15 janvier 2018


Pyramide - Cour Napoléon
75001 Paris 1

15€ euros

Réservez vos billets, cliquez ici

A l’occasion de l’Année France-Colombie 2017, le musée du Louvre va exposer deux chefs d’œuvre en provenance de Colombie : l’ostensoir de l’église San Ignacio de Bogotá, ainsi que la statue de Sainte Barbe. Deux œuvres à voir du 20 septembre 2017 au 15 janvier 2018 dans la grande salle des peintures espagnoles.

Le musée du Louvre propose, à l’occasion de l’Année France-Colombie 2017 et pour célébrer l’amitié entre les deux Etats, de découvrir deux œuvres majeures de l’art colombien, en provenance des musées de Bogotá : l’ostensoir de l’église San Ignacio de Bogotá, surnommé « La Lechuga », et la statue de Sainte Barbe. Deux objets d'art des plus précieux à découvrir du 20 septembre 2017 au 15 janvier 2018.

Les deux chefs d’œuvres sont exposés à la vue de tous dans la grande salle des peintures espagnoles, dans l’aile Denon, au premier étage, salle Murillo.

La première œuvre, « La Lechuga », est un joyau d’orfèvrerie à lui tout seul : commandé en 1700 à José de Galaz par les jésuites de l’église San Ignacio à Santa Fe de Bogotá, l’objet liturgique n’arrivera à destination, dans son église, que sept ans plus tard tant sa conception fut longue. Constitué de 5 kilos d’or et de 1700 pierres précieuses, l’ostensoir n’est pas seulement remarquable par sa composition, mais également par sa construction et la combinaison de tous ces matériaux précieux.

La seconde œuvre, la statue de Sainte Barbe réalisée par Pedro Laboria, est d’une grande importance dans la statuaire colombienne puisque son influence a touché tous les artistes du pays, en l’absence de statuaire grecque. Cette pièce d'art représente Sainte Barbe au moment de son martyre, dans une posture d’élévation spirituelle. Une œuvre majeure dans l’art coloniale neo-grenadien, d’une élégance rare et à l’exécution délicate.

Quoi de mieux que l’art pour célébrer l’amitié entre les peuples…

Infos Pratiques :
Année France-Colombie 2017 : deux chefs-d’œuvre de l’art baroque de Bogotá au Louvre
Au musée du Louvre, aile Denon, premier étage, salle Murillo
Du 20 septembre 2017 au 15 janvier 2018
Ouvert tous les jours sauf les mardis, de 9h à 18h
Nocturne mercredi et vendredi jusqu’à 22h
Tarif : 15 euros

Pour réserver vos billets, cliquez ici

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement