Mondrian Figuratif, la belle exposition au Musée Marmottan Monet

Mondrian figuratif est à l'honneur du Musée Marmottan Monet du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020. Pour l'occasion, 67 œuvres de Piet Mondrian sont réunies, dont la moitié sont présentées pour la première fois à Paris. on y trouvera le Moulin dans la clarté du soleil (1908) pour sa dernière sortie des pays-Bas. Un véritable événement !

Une exposition consacrée à Mondrian à Paris ! Voici qui va plaire, surtout que pour un fois, on n'y présente pas les toiles les plus connues du peintre, une vraie (re)découverte  du hollandais.

C'est donc 67 œuvres figuratives de Piet Mondrian achetées par Salomon Slijper (1884-1971), qui sont mises à l'honneur au Musée Marmottan Monet, du 12 septembre au 26 janvier 2020.

Ce fils de diamantaire, qui s'est vite passionné pour le peintre et particulièrement pour sa peinture figurative, s'est lié d'amitié avec Mondrian, devenant son principal acheteur. Avant sa mort, il a créé le Gemeentemuseum de La Haye avec sa collection, la plus grande au monde.

Des œuvres présentées, la moitié voyage pour la première fois à Paris. Ce sera aussi la dernière fois que le Moulin dans la clarté du soleil (1908) sortira de son musée initial en raison de sa fragilité.

Si l'exposition est consacrée aux tableaux figuratifs du peintre, elle commence par la Composition N°IV, la première œuvre acquise par Salomon Slijper, une œuvre purement abstraite qui correspond à l'image collective que l'on a de la production de Mondrian. A côté de celle-ci, Le Lièvre Mort (1891), une nature morte dans la pure tradition hollandaise.

Après cette nature morte, le Musée Marmottan Monet nous invite à découvrir les œuvres figuratives de Mondrian ; d'abord les paysages de la région de Gooi (à l'est d'Amsterdam), les plus anciens réalisés en clair-obscur, puis avec des couleurs bien tranchées.

En 1907, Mondrian prend en effet un tournant dans sa peinture, il considère alors que "les couleurs de la nature ne peuvent être imitées sur la toile". C'est décidé, il ose les contrastes colorés poussés à l’extrême, comme dans Moulin dans le crépuscule (1907-1908) ou dans son Bois près d’Oele (1908).

On peut ensuite admirer le Moulin (1911) éclatant sur un fond bleu, vif avec ses deux couleurs profondes. A côté des moulins colorés, des fermes sont représentées, froides - Ferme à Duivendrecht (1916), La Ferme Geinrust dans la brume (vers 1906-1907) - à l'huile et au fusain. Une explication nous est donnée : il adopte la palette de couleurs ocre des cubistes Braque et Picasso.

A côté de ces paysages, quelques portraits, dont Dévotion (1908) qui vient rappeler le travail de Van Gogh, Portrait of a girl (1908), et des autoportraits, trois au total, dont un autoportrait de Mondrian posant devant une toile abstraite en damier (1918).

On a hâte !

Elodie D.
Dernière modification le 9 août 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020

×

    Lieu

    2, rue Louis Boilly
    75116 Paris 16

    Tarifs
    Tarif -7 ans : Gratuit
    Tarif réduit : 8,5 €
    Tarif plein : 12 €

    Site officiel
    www.marmottan.fr

    Plus d'information
    Horaires : 10h-18h du mardi au dimanche, nocturne les jeudis jusqu’à 21h

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche