Les trésors de la BNF en ligne, cette semaine du 17 au 23 mai 2021 : Le sport

Par Manon C. · Publié le 19 mai 2021 à 12h16 · Mis à jour le 19 mai 2021 à 12h16
La BNF nous invite à plonger dans les méandres de ses fonds numériques ! Cette semaine du 17 au 23 mai 2021, place au sport !

Durant les trois confinements, la BNF nous a donné accès à la richesse de ses collections virtuelles : conférences en ligne, documents sonores, podcasts, livres numériques, expositions virtuelles, œuvres d’art issus des fonds de la Bibliothèque… Des millions de ressources sont accessibles gratuitement à distance. Et aujourd'hui, les découvertes continuent ! 

Chaque lundi, la BNF vous propose une sélection de "pépites" emblématiques, insolites ou méconnues tirées de ses fonds exceptionnels. Pour ce nouveau rendez-vous, le sport est à l'honneur ! 

  • Sport et philosophie

Depuis ce printemps la BnF propose un nouveau cycle de conférences intitulé « La philosophie du quotidien», avec  une première édition sur le thème du corps "dans tous ses états". La Bibliothèque invite ainsi chaque mois un philosophe à se pencher sur un aspect du corps, à la lumière de la tradition et des concepts philosophiques, pour des séances à mi-chemin entre le cours et la conférence-débat. Le 5 mai dernier, la philosophie du sport était à l'honneur, lors d'une séance présentée par Isabelle Queval, professeure de philosophie et ancienne sportive de haut niveau, à retrouver sur la chaîne Youtube de la BnF et en podcast.

  • L'ancêtre de l'Equipe

Fondé en 1900, L’Auto-vélo,qui deviendra L’Auto en 1903, est le premier journal sportif à revendiquer son apolitisme. Après quatre ans de concurrence avec son rival Le Vélo, il prend la tête de la presse sportive avec l’organisation du premier Tour de France. En situation de quasi-monopole jusqu’aux années 1930, L'Auto renaîtra de ses cendres en 1946 pour devenir L’Equipe. Revivez l’épopée de ce journal pas comme les autres sur Gallica.

  • Jules Beau, premier reporter sportif de l'histoire

Photographe professionnel, Jules Beau (1864-1932) allie très vite son métier de photographe et sa passion pour le sport. Entre 1894 et 1913, il réalise de nombreux portraits des grandes figures sportives de son époque, avec un intérêt tout particulier pour le cyclisme et les courses automobiles. Couvrant les grands meetings du début du XXe siècle, il est considéré comme le premier reporter sportif de l'histoire. La BnF conserve un fonds Jules Beau, composé de quelque 14 000 photographies recueillies en 36 albums, qui couvrent de façon quasi-exhaustive les événements sportifs de la période, ne négligeant aucune discipline (cyclisme, automobile, course à pied, football, rugby, boxe, natation, athlétisme, équitation...). Une grande partie de ce fonds est consultable gratuitement en ligne sur Gallica.

  • Aux origines du ... dopage

Si le terme « doping » – ou « dooping » – apparaît dans la presse au tout début du XXesiècle (cet anglicisme sera francisé en « dopage» des années plus tard), il est d’abord désigné pour pointer du doigt la course hippique. En effet, il est alors mal vu, quoique commun, de « vitaminer » sa monture, comme le montre cet article de L'Ouest Eclair du 25 juillet 1904 détaillant le mélange le plus répandu parmi les entraîneurs souhaitant galvaniser leurs chevaux : 25 centigrames d'arséniate de strychnine, 50 centigrames de caféïne et un gramme de sulfate de cocaïne. Le tout caché dans une carotte... Retrouvez le dossier sur les origines du dopage sur Retronews, le site de presse de la BnF.

On vous prévient, si vous commencer à farfouiller dans les fonds de la BNF, vous allez y passer la journée ! 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 17 mai 2021 au 23 mai 2021

×

    Lieu

    Quai François Mauriac
    75013 Paris 13

    Site officiel
    www.bnf.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche