Les trésors de la BNF en ligne, cette semaine du 1er au 6 décembre : Le prix Goncourt

Par Manon C. · Publié le 30 novembre 2020 à 10h59 · Mis à jour le 30 novembre 2020 à 10h59
La BNF nous invite à plonger dans les méandres de ses fonds numériques ! Cette semaine du 1er au 6 décembre 2020, une sélection autour du Prix Goncourt.

Durant toute la durée du premier confinement, la BNF nous a donné accès à la richesse de ses collections virtuelles : conférences en ligne, documents sonores, podcasts, livres numériques, expositions virtuelles, œuvres d’art issus des fonds de la Bibliothèque… Des millions de ressources sont accessibles gratuitement à distance. Et maintenant que la France est confinée à nouveau, les découvertes continuent ! 

Chaque lundi, la BNF vous propose une sélection de "pépites" emblématiques, insolites ou méconnues tirées de ses fonds exceptionnels. Pour ce nouveau rendez-vous, la BNF vous propose une sélection autour du Prix Goncourt.

  • Le Prix Goncourt, une bataille d'éditeurs

En 1919, Marcel Proust reçoit le prix Goncourt par six voix sur dix pour A l'ombre des jeunes filles en fleurs, paru chez Gallimard. Cette attribution fait scandale : au sortir de la guerre, l'opinion patriotique, dont la presse se fait largement le relais, plébiscite Les Croix de bois, roman ancré dans les tranchées où l'auteur, Roland Dorgelès (futur président de l'Académie Goncourt) a combattu comme engagé volontaire. Pour profiter néanmoins de ce succès et de la publicité du prix, Son éditeur, Albin Michel, va même jusqu’à faire paraître Les Croix de bois avec la mention : " Prix Goncourt, 4 voix sur 10 ", comme en témoigne cette annonce dans Le Figaro du 18 décembre 1919. Attaqué en justice par Gallimard, Albin Michel sera condamné à retirer la mention et à verser des dommages et intérêts.

  • Guy Mazeline, l’outsider du Goncourt 1932

Consacré par le Goncourt en 1932 pour son très académique roman Les loups, Guy Mazeline devient du jour au lendemain l’illustre inconnu qui empêche Louis-Ferdinand Céline - grand favori cette année-là avec Voyage au bout de la nuit - d'intégrer la prestigieuse liste des lauréats de l'Académie. Toute puissance de Gaston Gallimard, l'éditeur de Mazeline ? Rejet d'un style verbal jugé trop cru ? Les aventures de Ferdinand Bardamu doivent s'incliner devant la décadence balzacienne d'une famille d'industriels du Havre à la fin du XIXe siècle et se "contenter" du Prix Renaudot. Furieux, le juré Lucien Descaves cessera dès lors de déjeuner avec les autres académiciens pendant 7 ans ; quant à Georges Bernanos, il écrira dans Le Figaro : "M. Céline a raté le prix Goncourt. Tant mieux pour M. Céline" ! Ce portrait du "Goncourt 32" fait partie des 33 000 clichés réalisés par l'Agence Meurisse, conservés à la BnF et disponibles dans Gallica.

  • Entretien avec Patrick Modiano, le seul lauréat du prix Goncourt nobélisé

Patrick Modiano fait figure d’exception dans l’histoire du Goncourt : lorsqu’en 1978, l'Académie décerne le Goncourt à Rue des boutiques obscures, elle précise que le prix récompense Modiano pour "l'ensemble de son œuvre". Alors âgé seulement de 33 ans, le futur Nobel de littérature a déjà figuré à plusieurs reprises sur les listes du prix littéraire le plus prestigieux de l'hexagone ; les immortels du quai Conti, quant à eux, l'ont consacré dès 1972 pour Les boulevards de ceinture. 35 ans plus tard, Modiano est l’invité du Cercle littéraire de la BnF, émission présentée par Laure Adler et Bruno Racine, alors que son roman L'herbe des nuits vient de paraître. Une occasion, rare, d’écouter celui que les Nobel qualifièrent de "Marcel Proust de notre époque" !

Dernier volet de la trilogie asiatique d'André Malraux, La condition humaine remporte le prix Goncourt en 1933 grâce à la double voix du président de l'Académie, J.-H. Rosny aîné. Considéré comme l'un des meilleurs romans du XXe siècle, l'ouvrage retrace le parcours d'un groupe de révolutionnaires communistes préparant le soulèvement de Shanghai en 1927. Grâce à BnF Collection sonore et ses 45 000 albums en ligne, on peut entendre la voix de l'incomparable Michel Bouquet lire un extrait de l'œuvre de Malraux, dans un enregistrement datant de 1954.

On vous prévient, si vous commencer à farfouiller dans les fonds de la BNF, vous allez y passer la journée ! 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 30 novembre 2020 au 6 décembre 2020

×

    Lieu

    Quai François Mauriac
    75013 Paris 13

    Site officiel
    www.bnf.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche