Le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme rouvre ses portes le 19 mai

Par Sponsorisé · Publié le 18 mai 2021 à 16h41 · Mis à jour le 18 mai 2021 à 17h31
L’équipe du mahJ est heureuse d’annoncer la réouverture, le 19 mai 2021, de son parcours permanent, de ses expositions, de sa bibliothèque et de son auditorium. La billetterie en ligne permettant de réserver visites et activités est ouverte depuis le 12 mai.
Dès le 19 mai, les visiteurs du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme pourront découvrir ou redécouvrir :
 
  • Le Parcours permanent, qui a connu quelques réaménagements pendant la fermeture, présente quelque 600 œuvres et objets remarquables issus d’une des plus vastes et plus anciennes collections sur le judaïsme en Europe et autour de la Méditerranée, de l’Antiquité à nos jours.
  • L'exposition « Hersh Fenster et le shtetl perdu de Montparnasse » qui met à l'honneur Hersh Fenster (Baranow, Galicie, 1882 – Paris, 1964), journaliste et écrivain yiddish, auteur d’Undzere farpainikte kinstler (Nos artistes martyrs). Publié à Paris en 1951, cet ouvrage retrace les trajectoires de 84 artistes juifs de la scène française qui périrent entre 1940 et 1945. Cette exposition accompagne la première traduction française de l'ouvrage, une coédition mahJ-Hazan, avec le concours de la Maison de laculture yiddish-bibliothèque Medem. Jusqu'au 10 octobre 2021.
  • L'exposition « De l’atelier au musée : l’ORT et la transmission de la culture juive » qui revient sur l'histoire de l'ORT, fondée en 1880 à Saint-Pétersbourg pour sortir les juifs de l'Empire russe de leur misère par l’apprentissage de métiers manuels. À l'occasion de son centenaire, deux salles retracent le rôle fondateur de cette organisation dans la création du musée d'Art juif de la rue des Saules (1948-1998), dont le mahJ est l'héritier. Parallèlement, le cabinet d'art graphique présente un ensemble exceptionnel de photographies retrouvées dans les archives de l'ORT, témoignant de l'existence éphémère de colonies agricoles juives en URSS au début des années 1920. Jusqu'au 30 janvier 2022.

  • L’exposition « Chagall, Modigliani, Soutine... Paris pour école, 1905-1940 », qui entend renouveler le regard sur toute une génération d’artistes arrivés à Paris entre 1900 et 1914, à travers plus de 130 œuvres et de nombreux documents inédits. Au-delà d’un même désir de s’affranchir des cadres de la vie juive, de maîtriser leur art et de gagner une certaine reconnaissance, tous se retrouvent dans un refus des systèmes et la volonté de mener l’itinéraire singulier que leur récent statut autorise enfin. Ces personnalités d’exception ne sont en réalité d’aucune « École », mais sont liées par une histoire commune, par un idéal et, pour certaines, par un destin tragique. Du 17 juin au 31 octobre 2021

Dans la galerie contemporaine, l’exposition « Maya Zack. La Mémoire en action », propose trois vidéos présentées pour la première fois en France de l’artiste israélienne Maya Zack, hantée par les questions mémorielles.Jusqu'au 12 septembre 2021.

« Pierre Dac. Du côté d’ailleurs », la première exposition consacrée à l’humoriste et comédien Pierre Dac (1893-1975), sera reprogrammée au printemps 2023.

Dans l’auditorium, deux rencontres sont programmées : la première avec Paul Salmona autour de l’ouvrage Archéologie du Judaïsme en France (La Découverte, 2021), réservée aux Amis donateurs, bienfaiteurs et mécènes du mahJ, jeudi 20 mai à 18h30, et la seconde avec Pierre Nora, jeudi 26 mai à 18h30.  Elles seront suivies d’un concert donné par Noah Bendix-Balgley, violon, et Eloïse Bella Kohn, piano, jeudi 27 mai à 18h.
 
Les visites dans les salles reprendront également avec « Ton nom est parfum », mercredi 19 mai et dimanche 23 mai, respectivement à 14h30 et 11h, la visite musicale « Qu’est-ce qu’une musique juive ? » également le 23 mai à 12h et « Contes juifs de Sacher-Masoch », jeudi 26 mai à 14h30. Une visite hors les murs vous conduira « Sur la trace des juifs à Paris au Moyen Âge », mercredi 25 mai à 14h30.
 
Depuis le 28 novembre, la librairie accueille de nouveau les visiteurs dans ses murs ornés de fresques de Rémy Vuibert (1607-1652), avec son fonds de 5 000 titres sur les cultures du judaïsme, des bijoux, de la papeterie et des judaïca. La bibliothèque est désormais accessible sur rendez-vous. Ce centre de ressources unique en Europe est destiné tant aux chercheurs qu’aux amateurs. On y trouve en libre accès plus de 23 000 ouvrages sur l’art et l’archéologie du judaïsme, sur l’histoire des juifs de France, ainsi qu’une vidéothèque de près de 3 000 documents audiovisuels. Les catalogues de ces fonds sont consultables en ligne sur www.rachelnet.net.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 19 mai 2021

×

    Lieu

    71 Rue du Temple
    75003 Paris 3

    Accès
    Métro ligne 11 station "Rambuteau"

    Site officiel
    www.mahj.org

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche