François-Auguste Biard, le peintre voyageur : l'expo virtuelle de la Maison de Victor Hugo

Par Cécile D. · Publié le 26 avril 2021 à 17h20 · Mis à jour le 26 avril 2021 à 17h29
La Maison de Victor Hugo met à l'honneur François-Auguste Biard, un peintre ethnographe qui a peint les grandioses paysages du Nord ou de la forêt amazonienne. Le commissaire de l'exposition a choisi 20 œuvres, la plupart inédites, à commenter lors d'une visite virtuelle.

Cette exposition à la Maison de Victor Hugo est la première rétrospective consacrée à François-Auguste Biard (1799-1882). Le peintre, ethnographe, a beaucoup voyagé pour restituer le monde, avec un certain talent pour restituer le mouvement et la couleur. L'exposition François-Auguste Biard, peintre voyageur aurait dû être présentée au public du 5 novembre 2020 au 7 mars 2021. 

Malheureusement, le confinement a empêché les visiteurs de venir admirer les tableaux magnifiques accrochés dans un musée rénové, et qui attend toujours de pouvoir rouvrir ses portes. L'exposition doit maintenant poursuivre sa route : elle est attendue au Nordnorks Kunstmuseum de Tromsø, en Norvège

Heureusement, la Maison de Victor Hugo a pensé à nous : le commissaire de l'exposition a eu le temps d'enregistrer une visite commentée de l'exposition. Cette visite virtuelle nous permet donc de découvrir ce peintre passionnant à travers 20 œuvres choisies et commentées par Vincent Gille, commissaire de l’exposition et conservateur à la maison de Victor Hugo.

Un voyage de 45 minutes que l'on peut compléter avec un podcast qui présente la vie de ce peintre voyageur.

Après une présentation du peintre, de son parcours et de sa famille, l’exposition se consacre à son regard sur le monde qu’il a connu et exploré. Cette rétrospective rassemble environ 80 œuvres, dont la plupart sont inédites. François-Auguste Biard a commencé ses voyages en longeant la Méditerranée, allant à Malte, à Chypre, en Syrie, puis en Égypte.

Puis, il est appelé par Joseph Paul Gaimard pour participer à une expédition au Spitzberg et en Laponie. Une section de l’exposition y sera consacrée, présentant les tableaux peints à cette occasion, et faisant un clin d’œil aux panneaux peints pour le Muséum national d’Histoire naturelle.

Fait amusant, il fera cette expédition avec l’écrivaine Léonie d’Aunet, qui deviendra sa femme. Elle le trompera avec Victor Hugo de 1843 à 1850. Le couple sera officiellement séparé en 1855.

Vers 1858, Biard partira deux ans au Brésil. Il restera environ un an à Rio de Janeiro où il travaillera à la cour de l’empereur Pedro II. Il visitera l’intérieur du pays et l’Amazonie, dont il peindra la beauté. Avant de revenir en France, il passera par l’Amérique du Nord, et immortalisera cela avec la toile Comment on voyage en chemin de fer dans l’Amérique du Nord présentée au Salon de 1861. S’il est apprécié au Salon, certains n’apprécient guère. On lui reproche l’humour et les caricatures qu’il glisse dans ses tableaux et qui font leurs particularités.

Biard composera des scènes quotidiennes et pittoresques, souvent drôles, mais aussi des scènes de guerre et des scènes de naufrage. Découvrez tous les tableaux qui ont marqué la vie de ce peintre voyageur dans cette exposition exceptionnelle, à ne manquer sous aucun prétexte.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 26 avril 2021

×

    Lieu

    6, place des Vosges
    75004 Paris 4

    Tarifs
    Plein tarif : 9€

    Durée moyenne
    45 min

    Site officiel
    www.maisonsvictorhugo.paris.fr

    Réservations
    www.billetterie-parismusees.paris.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche