This page is not available in your language, please, choose yours

Mannequin d’artiste, mannequin fétiche au musée Bourdelle : à voir !

Publié le 26 mai 2015 Par Maïlys C.
Mannequin d’artiste, mannequin fétiche au musée Bourdelle : à voir !

Infos pratiques

Du... 1 avril 2015
Au... 12 juillet 2015


16/18, rue Antoine Bourdelle
75015 Paris 15

Gratuit (-18 ans)
6 euros (tarif réduit)
9 euros (tarif plein)

Horaires : 10h-18h, fermé les lundis

Saviez-vous que les artistes utilisent depuis bien longtemps des mannequins de bois pour construire leurs images ? Ces mannequins, dont certaines parties du corps et notamment du visage sont sculptées avec précision, sont les stars d’une très belle exposition au musée Bourdelle, à voir du 1er avril au 12 juillet 2015.

Les experts les devinent : dans une grande composition peinte, le corps de bois de mannequins d’artistes se dessine derrière certaines postures… Et si quelqu’un le remarque, c’est que le peintre a plutôt manqué son effet et raté sa peinture, ne sachant cacher les astuces qui lui permettent d’exceller dans son art.

Bourdelle

Car il n’y a pas toujours de modèle vivant dans les ateliers, le mannequin de bois est l’outil essentiel de l’artiste. Le musée Bourdelle présente une sélection de mannequins datant du XVIIIème siècle à nos jours ; pour illustrer leur usage, des peintures où les corps des personnages dévoilent le recours aux mannequins – à l’instar du très statique portrait double de Heneage Lloyd et sa sœur Lucy de Thomas Gainsborough (vers 1750), dont on sait qu’il en possédait deux. 

Puis, l’exposition décline le mannequin en poupée et s’intéresse aux fantasmes créés par les petites femmes de porcelaine, de bois ou de métal. On apprend que le célèbre peintre allemand Oskar Kokoschka, suite à un chagrin d’amour, se promenait partout en ville avec une poupée de taille humaine, qu’il aimait comme une vraie femme. De ressemblance en étrangeté, les poupées se font tantôt terrifiantes, tantôt rassurantes, jusqu’à inspirer les artistes modernes et contemporains.

Merveilleuse exposition que celle-ci donc, où l’on apprend autant que l’on contemple.

Bourdelle

Bourdelle

Et au passage, profitez-en pour visiter le musée Bourdelle, tout frais après plusieurs mois de travaux ! En avant-goût, le Centaure mourant, saisissant de poésie et de monumentalité.

Bourdelle

Informations pratiques :

Mannequin d’artiste, mannequin fétiche
Au musée Bourdelle, 18 rue Antoine Bourdelle, Paris 15ème
Du 1er avril au 12 juillet 2015
10h-18h, fermé les lundis
Tarifs : 9 euros (plein), 6 (réduit)

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement