This page is not available in your language, please, choose yours

Stéphane Gizard exposé à la Maison Européenne de la Photographie

Publié le 20 septembre 2015 Par Maïlys C.
Stéphane Gizard exposé à la Maison Européenne de la Photographie

Infos pratiques

Du... 9 septembre 2015
Au... 31 octobre 2015


7 Rue de Fourcy
75004 Paris 4

Métro Saint Paul (ligne 1)
Métro Pont Marie (ligne 7)

4,5 euros (tarif réduit)
8 euros (tarif plein)

Le photographe français Stéphane Gizard est exposé à la Maison Européenne de la Photographie du 9 septembre au 31 octobre 2015. Il y présente LIKE ME, un travail sur le portrait extrêmement élégant.

Stéphane Gizard photographie ses modèles, tous jeunes et beaux, dans des cadres cliniques, éclairés d'une lumière blanche très forte. Tout droit sorti d'un magazine branché vendu chez Colette, son imaginaire ultra-contemporain se savoure avec une pointe de snobisme : les garçons et les filles photographiés forment d'ailleurs l'image d'une jeunesse branchée, tatouée, aux cheveux rasés sur le côté et portant de l'eye liner sur leurs paupières fatiguées des nuits trop longues. 

 

Mais plus que le portrait d'une génération, Stéphane Gizard questionne l'art du portrait : à l'heure des selfies et des profils sur les réseaux sociaux, il interroge l'image et ce qui nous définit réellement. Est-ce un dos tatoué, un bras scarifié, une pose que l'on prend devant son téléphone ? Est-ce un sourire contrôlé ou un regard qui se perd ? Le portrait le plus vrai de soi est-il le portrait que l'on contrôle ou celui où l'on se laisse aller ?

Dans une première série, Stéphane Gizard photographie ses modèles dans des poses urbaines, en dialogue avec des architectures de béton, attirant l'attention sur les détails d'une cicatrice ou d'un tatouage. Dans une seconde série, plus atypique, il présente des dizaines de portraits doubles : à gauche, l'image que le modèle aurait voulu prendre de lui, et à droite, l'image que Stéphane Gizard a choisi de prendre. Certains regards subjuguent, certaines bouches se laisseraient presque embrasser, certains sourires troublent... L'émotion est grande. 

Informations pratiques :

Stéphane Gizard
À la Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, métro Saint-Paul
Du 9 septembre au 31 octobre 2015
Ouvert du mercredi au dimanche
Tarifs : 8 (plein), 4,5 (réduit)

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement