Éphéméride du 26 août à Paris : Ouverture de la première ligne de chemin de fer au départ de Paris

Par Manon C. · Mis à jour le 26 août 2021 à 10h19 · Publié le 25 août 2021 à 19h01
Le 26 août 1837 est inaugurée la première ligne de chemin de fer au départ de Paris. Cette nouvelle ligne ferroviaire, qui est également la première ligne française construite uniquement pour le transport des voyageurs, relie le 8e arrondissement de la capitale à la gare du Pecq, dans les Yvelines.

Le samedi 26 août 1837 est inaugurée la première ligne de chemin de fer au départ de Paris. Reliant le 8e arrondissement de Paris à la gare du Pecq dans les Yvelines, cette ligne ferroviaire à double voie, longue d'une vingtaine de kilomètres, est également la première de France construite uniquement pour le transport de voyageurs. Cet épisode marque le début de l'épopée ferroviaire de la France. 

Jusqu'alors, les petites lignes ferroviaires françaises étaient réservées au transport de marchandises, de charbon et de minerai, en particulier dans les bassins houillers de la Loire qui accueillent, en 1827, les premières lignes de chemin de fer, sur ordonnance du roi Louis XVIII.

Mais alors que l'Angleterre expérimente depuis 1804 l'idée de locomotive à vapeur et ouvre sa première ligne de transport de voyageurs entre Stockton et Darlington en 1825, la France est à la traine avec ses wagonnets d'un autre temps tractés par des chevaux. Il faudra d'ailleurs attendre 1831 pour que la compagnie des Houillères de la Loire accepte d'embarquer des voyageurs à bord de ses trains, mais ceux-ci doivent effectuer leur trajet dans des wagonnets réservés à la houille

Compagnie des chemins de fer de l'OuestCompagnie des chemins de fer de l'OuestCompagnie des chemins de fer de l'OuestCompagnie des chemins de fer de l'Ouest

Les frères Emile et Isaac Pereire, deux hommes d'affaires français, se mettent alors en tête d'ouvrir une ligne entièrement dédiée au transport de voyageurs au départ de la capitale. Face au succès économique de la ligne Saint-Etienne-Lyon, ouverte en 1830, et comprenant l'importance de l'émergence de ce nouveau moyen de transport, l'Etat accepte de céder la concession de la future ligne aux deux banquiers en 1835. La Compagnie du chemin de fer de Paris à Saint-Germain est fondée dans la foulée. 

Il est décidé que cette nouvelle ligne ferroviaire doit relier Paris à Saint-Germain-en-Laye, un lieu de promenade très apprécié des Parisiens et assez proche de la capitale pour limiter les investissements et faire de ce premier tronçon le premier pas vers la création de la future grande ligne de l'Ouest qui doit relier Paris à Rouen. 

A l'origine, la gare d'arrivée de cette ligne flambant neuve est située au Pecq, les locomotives de l'époque n'étant pas capables de grimper la côte menant à Saint-Germain-en-Laye. L'embarcadère de départ se trouve, quant à lui, sur la place de l'Europe dans le 8e arrondissement de Paris.

La gare du Vésinet-Le Pecq.La gare du Vésinet-Le Pecq.La gare du Vésinet-Le Pecq.La gare du Vésinet-Le Pecq.

Le 24 août 1837, après deux ans de travaux soutenus financièrement par la famille Rotschild, la ligne ferroviaire Paris-Le Pecq est inaugurée en grande pompe en présence de la reine Marie-Amélie, épouse du roi Louis-Philippe 1er. Le souverain n'est pas présent, dissuadé par des conseillers soucieux de l'arrivée des machines à vapeur et de l'impact de la vitesse sur le corps humain, qui lui déconseillent de prendre part à ce premier trajet qui passe, en partie, sous la colline des Batignolles, dans un tunnel

Sous les applaudissements de la foule et accompagné par des marches militaires, le premier train effectue le trajet Paris-Le Pecq en 27 minutes. Le surlendemain, le 26 août 1837, la ligne est ouverte au public et rencontre un franc succès. Pour son premier jour d'exploitation, 18 000 personnes grimpent à bord, réparties en 3 classes : la luxueuse 1ère classe et ses wagons chics, la bourgeoise 2ème classe, et la 3ème classe, plus dépouillée et non couverte. 

Vue à vol d'oiseau de la nouvelle gare Saint-Lazare, en voie d'exécutionVue à vol d'oiseau de la nouvelle gare Saint-Lazare, en voie d'exécutionVue à vol d'oiseau de la nouvelle gare Saint-Lazare, en voie d'exécutionVue à vol d'oiseau de la nouvelle gare Saint-Lazare, en voie d'exécution

En 1847, la gare du Pecq est démolie et la ligne finalement prolongée jusqu'à Saint-Germain-en-Laye grâce à un ingénieux et novateur système dit 'atmosphérique' - un piston glisse dans un tube fendu qui se referme après son passage - qui permet enfin de grimper plus facilement la côte menant à destination. Entre temps, plusieurs arrêts intermédiaires ont été ajoutés : Chatou et Nanterre en octobre 1837, Asnières en 1838, puis Colombes et Rueil en 1843 et 1844. 

Au départ de la ligne, à Paris, l'embarcadère en contrebas de la Place de l'Europe, devenu vite trop exigu, est détruit lors de l'ouverture de la grande ligne Paris-Rouen. En 1843, les voies sont donc prolongées de 300 mètres vers le sud, et une nouvelle gare est alors édifiée : la gare Saint-Lazare

Et si on profitait des Journées du Patrimoine 2021 pour découvrir les coulisses de la Gare Saint-Lazare, les 18 et 19 septembre prochains et s'imaginer revivre la journée du 26 août 1837 ? Sinon, les fans d'Harry Potter peuvent monter à bord du Poudlard Express, les 28 et 29 août. Rendez-vous est pris sur la voie 9¾ de la gare Saint-Lazare !

Pour en savoir plus

Informations pratiques

Lieu

Saint-Lazare
75008 Paris 8

Plus d'informations
Iconographies :
Carte © Compagnie des chemins de fer de l'Ouest
Vue à vol d'oiseau de la nouvelle Gare Saint-Lazare, en voie d'exécution, Emile Tilly, Musée Carnavalet

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche