A la maison : j'ai décidé d'apprendre à brasser ma propre bière, conseils et recommandations

Par Caroline J. · Photos par Laurent P. · Publié le 14 mai 2020 à 19h58 · Mis à jour le 15 mai 2020 à 15h08
Le confinement vous a donné envie de multiplier les activités à la maison ? Et si vous brassiez votre propre bière en attendant la réouverture des bars en France ? Pas de panique, on vous livre quelques conseils pour réussir cette expérience !

La France est sortie du confinement le 11 mai dernier mais vous y avez pris goût et vous cherchez de nouvelles activités à faire à la maison ? Après l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère et d’un instrument de musique insolite, pourquoi ne pas vous mettre à brasser votre propre bière ? L’occasion parfaite pour se transformer en véritable brasseur en attendant la réouverture des bars en France. Kits de brassage, matières premières nécessaires, les étapes indispensables… on vous dit tout !

Vous pensez que le brassage de la bière est réservé qu’aux professionnels ? Détrompez-vous, grâce à des kits de brassage, aujourd'hui très performants, faire sa bière n’a jamais été aussi simple. Plusieurs sites spécialisés proposent la vente de ces kits de brassage, destinés aux néophytes comme aux passionnés intermédiaires ou encore aux adeptes confirmés. Saveur Bière, la Fabrique à bière, Brew and Beer et même Nature et Découvertes font partie des nombreux distributeurs.

Pour les autres, plus aventuriers, voici les matières premières dont vous aurez obligatoirement besoin pour brasser votre bière : du malt, du houblon ainsi que des levures sèches et de l’eau bien sûr.

Les différentes étapes de brassage :

CONCASSAGE : Il s’agit ici de la toute première étape pour brasser sa bière. L’idée ? Concasser le malt afin de libérer l’amidon et les enzymes.

J'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photos

EMPÂTAGE : Une fois le concassage terminé, place à l’étape de l’empâtage, d’une durée d’une heure environ. Ici, les grains concassés devront être ajoutés dans une cuve de brassage contenant 20 litres d’eau chauffés entre 60° et 70°. L’empâtage permet d’extraire tout l’amidon nécessaire. N’oubliez pas de brasser régulièrement votre bière.

FILTRAGE : Autre étape importante ? Le filtrage qui permet de séparer le moût (liquide obtenu à la fin de l’empâtage), et les grains (la drêche).

HOUBLONNAGE : Une fois le moût récupéré, il faudra le porter à ébullition pendant 1 heure. Ajoutez-y le houblon amérisant au moment de l’ébullition, puis le houblon aromatique juste avant la fin de l’ébullition.

J'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photos

REFROIDISSEMENT : Cette étape est indispensable pour éviter une contamination extérieure de sa bière.

FERMENTATION : Une fois le moût refroidi, ajoutez-y les fameuses levures et placez votre préparation dans une cuve de fermentation pendant au moins deux semaines.

EMBOUTEILLER : C’est le moment de mettre la bière dans des bouteilles sans oublier d’y rajouter un peu de sucre. Patientez encore 2 semaines avant de pouvoir consommer votre propre bière.

J'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photosJ'ai décidé d'apprendre à faire de la bière, les photos

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche