Ernest à la Samaritaine : restaurant de Naoëlle d'Hainaut (Top Chef) et boulangerie Kayser

Par Elodie D. · Photos par My B. · Publié le 21 juin 2021 à 18h26 · Mis à jour le 21 juin 2021 à 18h29
Ernest La Samaritaine, c'est une adresse deux en un, avec une boulangerie Eric Kayser au rez-de-chaussée située rue de Rivoli, qui mène à un restaurant tenu par Naoëlle d'Hainaut (Top Chef 2013 et 1 étoile Mchelin) au premier étage, avec un service en continu. Ouverture le 23 juin 2021 !

On a été surpris à la Samaritaine. Quelle idée de marier un restaurant bistronomique tenu par une gagnante de Top Chef 2013, Naoëlle d'Hainaut - déjà étoilée avec son restaurant L'Or Q'Idée à Pontoise - avec une boulangerie. Et puis tout nous a été expliqué en quelques minutes. L'envie d'avoir un lieu de vie à la Samaritaine, avec un fournil où le pain serait créé sur place et utilisé dans le restaurant, et où le comptoir de la boulangerie laisserait place à un bar en soirée (oui oui, façon prohibition).

La Samaritaine se dévoile, ErnestLa Samaritaine se dévoile, ErnestLa Samaritaine se dévoile, ErnestLa Samaritaine se dévoile, Ernest

Chez Ernest, Naoëlle d'Hainaut souhaite proposer une carte fraiche de saison, avec des plats typiques de brasserie parisienne. Voyez plutôt : un oeuf bio parfait, avec son velouté de poivrons jaunes à l'huile d'argan (11€), une aubergine confite en croûte de pain au romarin et son pistou au citron confit (12€), des crevettes et légumes croquants, salade iceberg et sauce aigre douce (14€) en entrées, à faire suivre par une belle entrecôte, oignons caramélisés et pommes frites à 29 euros, ou un lieu jaune cuite à basse température, courgette et écume au sarrasin à 23 euros.

Les plus gourmands se tourneront avec plaisir vers le potato bun, volaille croustillante, accompagnés d'un avocat et de pickles pour 19 euros, ou d'un fish and chips, sauce tzatziki et légumes croquants pour 22 euros. Les familles, elles, pourront profiter d'une volaille et ses légumes rôtis servis dans un plat de famille pour 42 euros !

Côté desserts, Naoëlle d'Hainaut mise sur les classiques revisités comme la pannacotta, la brioche perdue "façon Suzette", le moelleux au chocolat servi avec sa glace au pop-corn s'il vous plait, la mousse au chocolat blanc, framboise et citron combawa ou bien l'ile flottante aux saveurs exotiques, entre 8 et 12 euros !

La cuisine tourne toute la journée, avec une carte allégée l'après-midi. Salade César, saumon gravelax, croque bresaola et tartare de boeuf asiatique attendent les retardataires qui auraient fait durer leur shopping !

Voilà donc une belle adresse qu'il nous tarde de tester, surtout que le design est parfait, signé Constance Guisset, à qui l'on doit plusieurs scénographies de musées. Pour Ernest, elle a choisit un bleu profond, associé à des miroirs irisés et des plumes dorées qui nous ramènent dans le Paris des  Années Folles. Des banquettes douces qui réservent des surprises comme des prises usb en hauteur, et des séparations vitrées afin de profiter de la luminosité tout en restant dans un esprit alcôves avec un acoustique maitrisée !

Ouverture le 23 juin 2021 donc.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 23 juin 2021

×

    Lieu

    19 Rue de la Monnaie
    75001 Paris 1

    Site officiel
    www.ernest-samaritaine.com

    Plus d'informations
    Horaires : 12h-minuit tous les jours

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche