Le wi-fi dangereux pour la santé ?

La ville de Paris récuse toute dangerosité des bornes Wi-Fi publiques. Elle semble pourtant refuser que des experts choisis par certains syndicats (CGT, FO entre autres) étudient le dossier.
Dans le cadre de l'opération «
Nouvel élan pour Paris, ville numérique », la ville de Paris a déployé
à partir de l'été 2007 de nombreux accès Wi-Fi, notamment dans 59
bibliothèques municipales.
En novembre 2007, les bornes de quatre bibliothèques avaient été désactivées suite aux
témoignages d'agents municipaux de ces établissements faisant état de
divers troubles : maux de tête, vertiges, malaises, douleurs
musculaires... La ville de Paris indique aujourd'hui que " des visites
médicales ont été proposées à tous les agents qui ont signalé des maux
liés à la Wi-Fi. " et que " aucune pathologie n'a été diagnostiquée. " De plus des laboratoires agréés ont mesuré des niveaux d'ondes
électromagnétiques " de 80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire. "
Les syndicats décident alors de choisir leurs propres experts, ce que la ville de Paris refuse, d'où le contentieux.

Le Wi-Fi est-il vraiment dangereux dans tout ça ? L'union européenne finance un programme scientifique se déroulant sur 4 ans (de 2004 à 2008)
afin de connaître les effets de l’exposition aux ondes
électromagnétiques.
L’Agence de proctection de la santé au Royaume-Uni indique qu’une personne assise à proximité d’un hotspot
Wi-Fi pendant un an reçoit la même dose d’ondes qu’une personne qui
utilise son téléphone portable pendant 20 mn...




L.
Dernière modification le 13 septembre 2008

Informations pratiques

Mots-clé : internet, wifi, bornes, public, wi fi
Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche