Semaine du Nouveau Cinéma Russe 2018 à L’Arlequin

Envie d'être dépaysé au cinéma ? Filez donc découvrir la super sélection de la Semaine Du Nouveau Cinéma Russe 2018, du 7 au 13 novembre 2018 aux cinémas L'Arlequin et le Majestic Passy.

Amateurs de cinéma russe, du 7 au 13 novembre 2018, vous êtes conviés au cinéma L'Arlequin dans le 6e ainsi qu'au cinéma Le Majestic Passy, dans le 16e, pour la Semaine du Nouveau Cinéma Russe 2018. 

Pendant une semaine complète, vous allez pouvoir découvrir la nouvelle génération de cinéastes russes à travers leurs oeuvres. Au total, 17 films à découvrir en version originale sous-titrée.

Et bien sûr, après les projections, des rencontres sont organisées avec les réalisateurs et les équipes pour débattre des films, tous ensemble. 

Découvrez les films au festival cette année, pour vous mettre un peu l'eau à la bouche : 

  • L'homme qui a surpris tout le monde. Deuxième long-métrage du couple de réalisateurs et scénaristes Natacha Merkoulova et Alexeï Tchoupov. Le scénario a été écrit d’après les souvenirs d’enfance de Natacha Merkoulova.
  • L'ange a une angine. Le scénario est basé sur le récit autobiographique du romancier Vadim Chefner « la Sœur du chagrin ». Le titre du film reprend un vers de cet auteur léningradois.
  • La mamie, son crocodile et tous les autres. Le monde autour de nous est vaste et plein de surprises merveilleuses. C’est ce que va découvrir la mamie qui sortira de chez elle pour acheter un pain et finira par faire le tour du monde ou encore l’aigrette qui adoptera tout un tas de petits animaux égarés en forêt. Séance pour les enfants ! 
  • Tchistopol, de la vie d'une petite ville. Ce film parle de la ville au passé et au présent où, malgré toutes les vicissitudes de notre époque, la culture et l’art donnent le ton et rythment la vie.
  • Fermeture. Tania, élève de terminale, vit dans une petite cité en Yakoutie. Son beau-père boit et s’en prend sans cesse à sa mère. Dans cette situation dramatique, Tania en arrive à prendre une décision pouvant non seulement lui être fatale, mais aussi avoir des répercussions désastreuses sur la vie. 
  • Tesnota, une vie à l'étroit. Naltchik, Nord Caucase, Russie. Ilana, 24 ans, travaille dans le garage de son père. Un soir, son jeune frère David et sa fiancée sont kidnappés. Une rançon est réclamée.
  • Spitak. Film-requiem sur le tremblement de terre le plus dévastateur, ayant causé un très grand nombre de victimes (25 000 personnes), en Arménie, le 7 décembre 1988.
  • Les éléphants peuvent jouer au football. Dimitri est un homme intègre et de volonté. Il aurait pu facilement sortir du jeu, si seulement il savait que c’en est un…
  • Le guide. La jeune Katia a un don mystique : elle voit des esprits. Lorsque sa sœur jumelle disparaît, la jeune fille se lance toute seule à sa recherche
  • Casse-cou. Atteint d’une maladie rare, un jeune homme vit en institution. Sa mère, contre toute attente, le reprend chez elle. À Moscou, le personnage devient, involontairement, le complice d’une association de malfaiteurs.
  • L'été. Film sur les débuts du musicien Viktor Tsoï et du groupe « Kino », sur la naissance du rock underground à Leningrad, au début des années 1980.
  • Histoire d'une nomination. Ce récit sur la difficulté de faire un choix, tout en restant fidèle à ses propres idéaux, est basé sur un épisode de la vie de Léon Tolstoï, survenu en 1866 et auquel l’écrivain attachait une grande importance.
  • A deux. Long-métrage de début ; road-movie.
  • 3 secondes. Le film a été tourné d’après l’autobiographique éponyme de Sergueï Belov, champion olympique de basketball. Leader du box-office russe, en 2018.
  • Dovlatov. Récit sur quelques journées de péripéties imaginaires de l’écrivain soviétique Sergueï Dovlatov, en novembre 1971, à Leningrad.
  • Donbass, les confins. Août 2014. Confins de Donetsk. Le jeune soldat, chauffeur de l’armée ukrainienne, Andrei Sokolov se retrouve dans la zone de conflit. Pour échapper aux bombardements, il se réfugie au sous-sol d’un immeuble, où il est réduit à rencontrer des gens totalement différents. Ils arrivent de toutes les régions, ils ont des destins et opinions différentes.
  • Le brouillon. Adaptation à l’écran du roman du célèbre écrivain de science-fiction Serguei Loukianenko, auteur des scénarios des superproductions « Les Sentinelles du jour » et « Les Sentinelles de la nuit »

De très belles découvertes en perspective ! 

Manon C.
Dernière modification le 6 novembre 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 7 novembre 2018 au 13 novembre 2018

×

    Lieu

    76 rue de Rennes
    75006 Paris 6

    Tarifs
    Enfant : 4 €
    Etudiant : 6 €
    Plein : 7 €
    Pass 10 séances : 40 €

    Site officiel
    cinema-russe-paris.ru

    Réservations
    cinema-russe-paris.ru

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche