The Room avec Olga Kurylenko : critique et teaser

Par Laura B. · Publié le 12 février 2020 à 15h56 · Mis à jour le 16 février 2020 à 10h50
"The Room", thriller fantastique de Christian Volckman, sort en salles le 25 mars 2020. Olga Kurylenko y tient l'un des rôles principaux aux côtés de Kevin Janssens. Ils forment un couple

2020 sera l'année Olga Kurylenko au cinéma ou ne sera pas !
La comédienne d'origine ukrainienne qui est actuellement à l'affiche de l'excellent thriller "Les Traducteurs" (sorti le 29 janvier), fait aussi partie du casting d'un autre thriller cette année : "The Room".
Réalisé par Christian Volckman (réalisateur français qu'on connaît pour son film d'animation futuriste sorti en 2006, "Renaissance"), le film "The Room" est un thriller fantastique attendu dans les salles le 25 mars 2020.
Dans "The Room", Olga Kurylenko donne la réplique à l'acteur belge Kevin Janssens. Actuellement au générique la série "Undercover" de Neltflix, on a notamment pu le voir dans "Tueurs" en 2017, ainsi que dans "Revenge" et "Lukas", de Julien Leclercq avec Jean-Claude Van Damme et Sami Bouajila, en 2018. Mais, avant la sortie de "The Room", Kevin Janssens sera à l'affiche de "L'Etat Sauvage", aux côtés d'Alice Isaaz et Déborah François, en salles le 26 février.
"The Room" a remporté le prix du meilleur film au festival du film fantastique de Bucheon en Corée du Sud. Une adaptation du film en série est en cours de développement par Volckman.

Synopsis :

Kate (Olga Kurylenko) et Matt (Kevin Janssens) quittent la ville pour s'installer à la campagne dans une grande maison isolée et délabrée. Peu après leur emménagement dans leur nouvelle demeure, ils découvrent une chambre qui a le pouvoir d'exaucer tous leurs désirs...

Teaser :

Notre critique :

Dans "The Room", Olga Kurylenko interprète une traductrice – comme dans "Les Traducteurs" – mais ici son métier n’a pas d’importance. "The Room" est un presque huis-clos car le couple formé par Olga Kurylenko et Kevin Janssens est seul et complètement isolé – du moins au début - dans cette très grande bâtisse. Ils semblent y avoir trouvé leur bonheur grâce à cette chambre secrète qui exauce tous les souhaits, entre la lampe magique d’Aladin et l’imprimante 3D.
Tableaux de grands maîtres, argent, bijoux, champagne… Ils mènent grand train dans leur maison, se roulant dans les dollars et provoquant une pluie de diamants. Mais, tout cela est-il bien réel ? A moins que ce ne soit qu’illusoire ?
En tous cas, le plaisir qu’ont pris les deux acteurs à tourner ces scènes où ils se prennent pour des rockstars ressort bien à l’image.
Mais, lorsque Kate (Olga Kurylenko) demande à la pièce d’exaucer son souhait le plus cher, elle qui a déjà fait deux fausses couches, son mari n’est pas tout-à-fait d’accord… Il devient même fou et cherche, à plusieurs reprises, à démonter la pièce pour comprendre comment elle fonctionne. Des scènes de démolition qui rappellent Jake Gyllenhaal dans "Demolition".
Dans son film "The Room", drame fantastique dans lequel il a réussi à incorporer quelques touches d’humour, Christian Volckman a le mérite de poser des questions (très) pertinentes comme sur le désir sans limite ou encore : est-ce que le bonheur personnel peut se trouver au détriment de celui des autres ?
Et si la fin comporte quelques éléments prévisibles, elle offre néanmoins certains retournements de situation qu’on n’avait pas complètement vu venir ! Bien joué.

Informations pratiques

Horaires
À partir du 25 mars 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche