Effacer l'historique avec Blanche Gardin : critique et bande-annonce

Par Laura B., Caroline J., Julie M. · Publié le 31 août 2020 à 10h23 · Mis à jour le 31 août 2020 à 10h24
"Effacer l’historique" est la nouvelle comédie signée Gustave Kervern et Benoît Delépine. Ce long-métrage, dont la sortie en salle a été reportée au 26 août 2020, dévoile un casting qui risque fort de détendre vos zygomatiques avec Blanche Gardin, Bouli Lanners, Corinne Masiero, ou encore Denis Podalydès. Une comédie certes, mais surtout un film qui n'oublie pas son volet social et qui nous fait réfléchir quant à notre rapport aux nouvelles technologies.

Blanche Gardin revient sur grand écran ce printemps. Après "Selfie" ou encore "#Jesuislà", l’humoriste campe de nouveau son rôle de comédienne à l’occasion de la sortie du nouveau film réalisé par Gustave Kervern et Benoît Delépine. Les deux acolytes, notamment célèbres pour avoir réalisé "Mammuth" avec Gérard Depardieu, "Le Grand Soir" avec Albert Dupontel, ou encore "Saint Amour" et "I Feel Good", font leur retour avec une comédie déjantée intitulée "Effacer l’historique".

Et pour honorer ce long-métrage, Gustave Kervern et Benoît Delépine ont choisi un casting qui ne manque pas de piquant. Aux côtés de Blanche Gardin, on retrouve Corinne Masiero ("Les Invisibles", "Lucky’"), Bouli Lanners ("Convoi Exceptionnel", "Notre Dame"), Yolande Moreau ("La Bonne Epouse"), Vincent Lacoste ("Chambre 212"), Benoît Poelvoorde ("Blanche Comme Neige") et Denis Podalydès ("La Belle Epoque").

La sortie du film qui était initialement programmée pour le 22 avril 2020 a été reportée au 26 août 2020.

Synopsis :

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie (Blanche Gardin), victime de chantage avec une sextape, Bertrand (Denis Podalydès), dont la fille est harcelée au lycée, et Christine (Corinne Masiero), chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...


La bande-annonce :

Critique :

Premières secondes du film : Blanche Gardin se gratte les fesses contre un poteau : le ton du long-métrage est donné. Cheveux longs, mal fagoté avec son sac banane en bandoulière, le personnage de Marie est loin d'être aussi élégant que Blanche Gardin l'est sur scène.
Et, dans "Effacer l'historique", comédie qui n'est pas seulement drôle, qui fait aussi réfléchir, Kervern et Delépine proposent avant tout une galerie de personnages tous plus drôles et loufoques les uns que les autres. A commencer par notre trio de voisins, Gilets Jaunes et pas gâtés par la vie. Denis Podalydès de la Comédie-Française campe un Bertrand surendetté par les crédits à la consommation qui se fait mordre par un âne et dont la fille est victime de cyber harcèlement. Blanche Gardin est Marie une "ménagère en jachère" (une expression que l'on doit probablement à la comédienne car comme indiqué dans le livre qui lui est consacré "La Vie rêvée de Blanche Gardin", l'humoriste a pu faire quelques suggestions de modification des dialogues du film). Et, Corinne Masiero est Christine, obligée de se faire appeler Farida pour être chauffeur de VTC, qui finit par tronçonner la maison mère de la société qui l'emploie et qui hurle "Fuck les GAFA" majeurs en l'air.

A ces trois personnages principaux, s'ajoutent des personnages secondaires atypiques qui font le sel du film, interprétés par un casting 5 étoiles : Benoit Poelvoorde est un livreur à vélo de 35 ans, Vincent Dedienne (vu cet été dans "Terrible Jungle" et bientôt à l'affiche de "Parents d'élèves") est un fermier bio, Vincent Lacoste est un sextapeur qui joue à la pétanque en VR en slip, Bouli Lanners (prochainement dans "Adieu les cons") est Dieu le hacker et Michel Houellebecq, suicidaire, rachète la vieille Mégane de Bertrand.

Les deux réalisateurs multiplient les plans fixes, ce sont les acteurs qui bougent - parfois au loin - à l'image. Lorsqu'ils n'optent pas pour des plans fixent, Benoît Delépine et Gustave Kervern filment leurs comédiens au plus près.

Outre les problèmes que rencontrent nos trois héros complètement largués avec les nouvelles technologies (chantage à la sextape, cyber harcèlement, notation sur appli), qui ne sont finalement qu'un prétexte, "Effacer l'historique" montre avant tout notre dépendance à ces nouvelles technologies, leurs limites et surtout la solidarité qui naît entre ces voisins.

Un très bon film, accompagné d'une bande-originale qui dépote puisque les Grolandais ont notamment choisi la musique des Ramoneurs de Menhirs.

 

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Effacer l'historique ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 26 août 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche