Découvrez les salles de cinéma virtuelles de la 25e Heure

Par Cécile D. · Publié le 22 mai 2020 à 10h48 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 10h49
S'il y a bien une sortie qui nous a manqué pendant le confinement, et qui continue de se faire désirer, ce sont les sorties ciné ! Heureusement, pour retrouver un peu du plaisir des salles sombres et des films sur grand écran, la 25e Heure est là. Pierre-Emmanuel Le Goff, co-fondateur, nous parle de cette nouvelle offre de séances de cinéma virtuelles.

La 25e Heure, c'est qui, c'est quoi ? C'est, depuis 2012, une société de production et de distribution de films et de documentaires. Mais surtout, depuis le 18 mars 2020, c'est aussi un système de salles de cinéma virtuelles et géolocalisées. Comment ça marche ? Vous vous inscrivez pour une séance et le logiciel trouve la salle la plus proche de chez vous, dans un rayon de cinq kilomètres pour les grandes villes comme Paris. Vous pouvez ensuite profiter de votre film et participer au débat en live avec le réalisateur ou l'un des acteurs du film. Une manière agréable de retrouver le lien qui unit tous les amateurs du septième art.

Ce sont 200 salles en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, dont une vingtaine de salles en Île-de-France qui attendent les spectateurs. Une offre virtuelle qui contente autant les amateurs de cinéma que les producteurs et les distributeurs, complètement bloqués depuis le confinement et pour quelques mois encore. Vous pouvez vous connecter à une salle située dans un rayon de cinq à 50 kilomètres autour de vous, les 50 kilomètres étant pensé pour les régions de province où l'on trouve moins de cinémas aux alentours.

Grâce à la géolocalisation, vous pouvez trouver une salle de cinéma près de chez vous et participer à la séance de votre choix, sans bouger d'un pouce. Un système pratique et écologique puisque les fondateurs de la 25e Heure ont réussi à limiter leur empreinte carbone liée à la diffusion de films en ligne. Ce choix se retrouve aussi dans la sélection de films diffusés.

« Notre programmation se concentre sur des films aux messages forts, comme l'environnement, le changement, les migrants ou le rapport au corps. Nous avons beaucoup de films d'art et d'essai. Nous agrandissons aussi notre catalogue aux comédies grand public. Nous voulons aussi mettre en place une programmation spéciale pour les enfants et les adultes avec une sélection des films du festival d'Annecy », explique Pierre-Emmanuel Le Goff, co-fondateur de la 25e Heure. 

Ce catalogue semble plaire aux spectateurs puisque 35 000 connexions ont été enregistrées depuis le 18 mars. Souvent, plusieurs personnes se regroupent derrière un même écran pour assister à la diffusion du film ou au débat qui suit. Cette formule de ciné-débat est d'ailleurs celle qui séduit le plus de spectateurs, qui apprécient particulièrement de pouvoir échanger avec ceux qui ont participé à la création du film.

La formule a fait ses preuves pour le co-fondateur : « Nous avons reçu quelques grands noms : Edwy Plenel, Hubert Reeves, Pierre Salavdori ou Bruno Podalydès sont intervenus pour ces débats. Nous avons mis en place un système spécial pour que tout le monde puisse participer sans que les intervenants ne parlent en même temps et se coupent la parole. Le public pose des questions via un chat en live, intégré au logiciel de vidéo. Le fait de ne pas prendre la parole directement permet aussi aux plus timides de s'exprimer sur des sujets parfois délicats »

Pour la 25e Heure, le concept de séance de cinéma virtuelle ne s'arrêtera pas à la réouverture des salles. « Nous continuerons de proposer des séances physiques et virtuelles en simultanée à la reprise des activités normales. Ce choix s'est aussi fait en pensant aux personnes fragiles, qui ne pourront pas forcément retrouver de leur vie d'avant si le virus continue de faire des victimes ».

Actuellement, vous pouvez regarder Les Grands Voisins, la cité rêvée, Souviens-toi de ton futur ou encore Dans la peau de Thomas Pesquet. Très bientôt, la 25e Heure mettra à l'affiche Mon nom est Clitoris (le 17 juin) ou Les Jours Heureux (26 mai). Bien d'autres surprises nous attendent, n'attendez pas la réouverture des cinémas en juillet pour vous faire une toile !

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Tarifs
séance simple : 3,50 €
ciné-débat : 4,50 €
ciné-débat : 6 €

Site officiel
www.25eheure.com

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche