Spirale : l'héritage de Saw, la suite de la saga d'horreur : critique et bande-annonce

Par Laura B. · Publié le 16 juillet 2021 à 14h12 · Mis à jour le 17 juillet 2021 à 11h17
Jigsaw, le tueur au puzzle, risque bien encore de vous glacer le sang... "Spirale : l'héritage de Saw", le 9ème film de la saga d'horreur, est attendu au cinéma le 21 juillet 2021, avec Samuel L. Jackson et Chris Rock dans les rôles principaux. Un film dans la continuité de la saga mais qui apporte tout de même son lot de nouveautés.

Quand on tient un bon filon, il faut le décliner à l'infini ! C'est probablement ce que se disent les créateurs de la saga d'horreur "Saw".

Débarquée sur nos écrans de cinéma français en mars 2005 avec, il faut bien le reconnaître, une idée et une trame narratrice novatrices au départ mais un peu usées par la suite, la saga "Saw" en est à son 9ème film avec "Spirale : l'héritage de Saw". Ce nouveau long-métrage qui continue de raconter les aventures du tueur au puzzle est attendu en salles le 21 juillet 2021.

On prend - un peu - les mêmes et on recommence. Si "Spirale : l'héritage de Saw" est de nouveau réalisé par Darren Lynn Bousman (déjà aux commandes de "Saw 2, 3 et 4"), ce nouveau volet voit arriver Chris Rock ("L'Arme fatale 4", "Bad Company"...) comme coscénariste, producteur exécutif et surtout comme acteur. Dans son sillage, il entraîne le grand Samuel L. Jackson - qu'on n'attendait pas dans un film d'épouvante - Max Minghella (réalisateur de "Teen Spirit" sorti l'été dernier et acteur dans la série "The Handmaid's Tale") et Marisol Nichols (la série "Riverdale").

Synopsis :

Travaillant dans l'ombre d’une légende locale de la police, le lieutenant Ezekiel " Zeke " Banks (Chris Rock) et son nouveau partenaire (Max Minghella) enquêtent sur une série de meurtres macabres dont le mode opératoire rappelle étrangement celui d’un tueur en série qui sévissait jadis dans la ville. Pris au piège sans le savoir, Zeke se retrouve au centre d’un stratagème terrifiant dont le tueur tire les ficelles.

La Bande-Annonce :

Notre critique :

On ne prend pas les mêmes, mais on recommence quand même.

Si "Spirale : l'héritage de Saw" est un énième film dérivé de l'histoire du désormais célèbre tueur au puzzle, ce film a néanmoins le mérite d'apporter son lot de nouveautés et ainsi d'insuffler un vent de fraîcheur sur la saga.

Grâce à la réalisation dynamique - qui a notamment recours aux flashbacks -  de Darren Lynn Bousman, on entre rapidement dans le vif du sujet, le gore. Le deuxième piège met toutefois un peu de temps à arriver. Mais il n'en est que toujours plus redoutable. Car dans ce nouveau volet la partie enquête de police tient une place importante, les policiers étant complètement au coeur de l'intrigue, personnellement visés, et non pas seulement de simples enquêteurs. Et, avec Chris Rock dans la peau de l'un de ses flics, un flic un peu gangsta dans sa façon de parler notamment, le film prend ainsi un peu des allures de métrage à la "Bad Boys". D'autant plus que "Spirale : l'héritage de Saw" est accompagné d'une bande originale de rap et R'N'B. L'acteur, tout comme la présence de Samuel L. Jackson, permet de renouveler une saga démarrée il y a un bon moment maintenant.

Toutefois, le film s'inscrit bien dans la saga, offrant notamment une référence au tout premier volet. Et, bien évidemment, la fin appelle encore à une suite. "Saw", c'est une histoire sans fin...

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Spirale : L'Héritage de Saw ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 21 juillet 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche