Abuela, le conte horrifique de Paco Plaza primé à Gérardmer : critique et bande-annonce

Par Laura B. · Publié le 3 avril 2022 à 17h32
Paco Plaza, réalisateur de "Rec", revient avec un nouveau film d'horreur, "Abuela". Présenté et primé au festival du film fantastique de Gérardmer 2022, "Abuela" sort au cinéma le 6 avril 2022. Un film de genre qui traite de la vieillesse. Original.

Paco Plaza, réalisateur espagnol célèbre pour avoir réalisé le film d'horreur [REC] (2008) et sa suite, [REC]² (2009), est de retour en 2022 avec un nouveau film d'épouvante, Abuela. Le film, qui sort au cinéma le 6 avril 2022, vient d'être présenté à Gérardmer où il a été primé.

Depuis les succès de [REC] et [REC]², Paco Plaza a poursuivi sa carrière de réalisateur principalement dans l'horreur. Il a notamment réalisé Veronica (2018), ainsi que la suite de sa saga, [REC]³ Genesis, sorti directement en VOD en 2012. Il est également le metteur en scène de Eye for an Eye, film policier sorti directement sur Canal+ en janvier 2021.

Dans Abuela, Paco Plaza dirige Almudena Amor et Chacha Huang, des comédiennes débutantes. Mais aussi Karina Kolokolchykova, Vera Valdez et Pablo Guisa Koestinger.

Abuela a décroché le Prix du jury, ex æquo avec Samhain, lors de la 29ème édition du festival international du film fantastique de Gérardmer.

Synopsis :

Susana (Almudena Amor), un jeune mannequin espagnol, est sur le point de percer dans le milieu de la mode parisien. Mais quand sa grand-mère (Vera Valdez) est victime d’un accident la laissant quasi paralysée, Susana doit rentrer à Madrid dans le vieil appartement où elle a grandi afin de veiller sur celle qui constitue son unique famille. Alors qu’approche leur anniversaire commun, de vieux souvenirs resurgissent en parallèle d’événements étranges, et le comportement de sa grand-mère devient de plus en plus inquiétant…

La Bande- Annonce :

L'Affiche :

Abuela, le conte horrifique de Paco Plaza primé à Gérardmer : l'afficheAbuela, le conte horrifique de Paco Plaza primé à Gérardmer : l'afficheAbuela, le conte horrifique de Paco Plaza primé à Gérardmer : l'afficheAbuela, le conte horrifique de Paco Plaza primé à Gérardmer : l'affiche

Notre critique

Avec Abuela, film de coproduction hispano-française, Paco Plaza a choisi d’évoquer les thèmes de la vieillesse, de la dépendance et de la sénilité (également développés dans Vortex de Gaspar Noé qui sort une semaine plus tard) de façon originale puisque dans le registre de l’horreur.

Pilar (Vera Valdez), la grand-mère devenue impotente, rigole seule et semble ne plus avoir sa tête, si ce n’est que pour tout mettre en œuvre pour éviter ce qu’elle ne souhaite pas, un peu à la manière d'une Tatie Danielle, dont le corps serait, par moment, comme possédé.

Après une scène d’ouverture complètement WTF et gérontophile, le film est tout de même assez long à démarrer. Et Susana (Almudena Amor), la petite-fille, est en permanence tiraillée entre le fait de rester aux côtés de sa grand-mère, qui l’a élevée mais ne la reconnaît plus, et partir faire sa vie à Paris. Paco Plaza offre une scène très marquante visuellement, de nuit, à base de flashs et de vieillissement, très cauchemardesque. Le tout sur une musique très entraînante. S'il ne fallait en retenir qu'une ce serait celle-ci.

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Abuela ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 6 avril 2022

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche