Sport et confinement : quel impact sur les habitudes des Français ?

Par Alexandre G. · Publié le 5 mai 2020 à 18h11 · Mis à jour le 5 mai 2020 à 18h13
En pleine période de confinement, difficile de garder les mêmes réflexes sportifs. D'après un récent sondage OpinionWay, de nombreux français ont d'ores et déjà changé leurs habitudes, autant dans la pratique qu'en matière de consommation d'article de sport.

Comment les Français changent-ils leurs habitudes sportives pendant le confinement ? Avec la longue période de confinement qu'une très large majorité d'entre nous subit, il y a fort à parier que de nombreux changements des modes de consommation du sport apparaissent. C'est ce que révèle un sondage réalisé par OpinionWay et publié ce mardi 5 mai 2020 : au moins 43% des Français souhaiteraient changer leur mode d'achat d'article de sport en privilégiant les plateformes d'e-commerce, tandis que seulement 46% d'entre eux déclarent continuer de faire du sport à la maison

Forcément, c'est d'abord la pratique du sport qui se voit bousculée par l'épidémie de Covid-19. Et les habitudes changent aussi en fonction des générations. Tandis que les salles de sport se préparent déjà à rouvrir, les Français s'adaptent en conséquence. Pour les personnes âgées, ils seraient 43% à favoriser le sport en extérieur, avec des activité favorisant la marche comme la randonnée ou la marche active. Chez les jeunes, c'est plutôt le sport en intérieur qui est privilégié. Ainsi, les 18-24 ans préfèrent en majorité (50%) le fitness ou la musculation, voir même le vélo d'appartement, utilisé pour 16% d'entre eux. 

Par ailleurs, le sondage précise que les canaux d'achat favoris des Français ont bel et bien été modifié par la crise sanitaire. Parmi ceux qui comptent acheter des articles de sport après le confinement, un peu moins de la majorité des sondés envisagent de commander sur une plateforme d'e-commerce plutôt qu'en boutique. Seuls 20% d'entre eux choisissent de rester sur le format classique, soit l'achat d'un produit dans un magasin spécialisé ou généraliste, comme Décathlon ou Intersport par exemple. Rien de surprenant, quand on sait combien le e-commerce grimpe en flèche depuis quelques temps. Mais au moins maintenant, plus de doute, c'est bien réel ! 

Boostez cet article en 1 clic
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche