JO Tokyo : une footballeuse japonaise refuse de porter la flamme olympique en signe de protestation

Par Alexandre G. · Publié le 16 mars 2021 à 11h32 · Mis à jour le 16 mars 2021 à 11h32
Alors que le relai de la flamme olympique est bel et bien lancé avant les JO de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août, Nahomi Kawasumi, footballeuse japonaise ex-championne du monde, a annoncé qu'elle refusait de porter le symbole des JO en raison des nombreux problèmes d'organisation liés à l'épidémie du Covid-19, toujours très présente au Japon.

Une sportive japonaise s'oppose officiellement aux JO de Tokyo. Ce mardi 16 mars 2021, la footballeuse japonaise Nahomi Kawasumi, ancienne championne du monde en 2011 avec sa sélection nationale, a précisé via son compte Twitter qu'elle ne ferait pas partie du relais de la flamme olympique des Jeux Olympiques de Tokyo, décalés à cet été en raison de la pandémie du Covid-19. 

D'ailleurs, c'est précisément à cause des multiples problèmes engendrés par la crise sanitaire que la sportive renommée a souhaité s'opposer au relais de la flamme olympique dans son pays. "Le problème des infections n'a toujours pas été résolu, et il y a aussi le fait que je vis aux États-Unis, donc j'ai pris cette décision", relève la footballeuse. Depuis la décision du CIO et du Cojo de Tokyo 2020 de maintenir l'organisation de l'évènement malgré la résurgence du coronavirus au Japon, citoyens, entreprises et maintenant personnalités s'opposent farouchement à la bonne tenue des olympiades, principalement en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire. 

D'ailleurs, Nahomi Kawasumi avait déjà refusé de porter la flamme olympique l'année dernière, juste avant que la décision du report des JO ne soit officialisée. Aussi, les cérémonies entourant le relais de la flamme olympique se dérouleront sans aucun public, par mesure de sécurité. 

JO Tokyo 2021 : une majorité d'entreprises nippones en faveur d'un report ou d'une annulationJO Tokyo 2021 : une majorité d'entreprises nippones en faveur d'un report ou d'une annulationJO Tokyo 2021 : une majorité d'entreprises nippones en faveur d'un report ou d'une annulationJO Tokyo 2021 : une majorité d'entreprises nippones en faveur d'un report ou d'une annulation JO Tokyo 2021 : une majorité d'entreprises nippones en faveur d'un report ou d'une annulation
Alors que les JO de Tokyo doivent démarrer dès le 23 juillet prochain, un récent sondage réalisé auprès d'entreprises japonaises révèle que 56% d'entre elles seraient favorables à reporter ou annuler les futures olympiades. À l'heure actuelle, le Japon peine à contenir la propagation du Covid-19 sur son territoire.

Tokyo 2020 : des JO sans spectateurs venus de l'étranger ? La piste étudiée par le Cojo Tokyo 2020 : des JO sans spectateurs venus de l'étranger ? La piste étudiée par le Cojo Tokyo 2020 : des JO sans spectateurs venus de l'étranger ? La piste étudiée par le Cojo Tokyo 2020 : des JO sans spectateurs venus de l'étranger ? La piste étudiée par le Cojo Tokyo 2020 : pas de spectateurs venus de l'étranger aux prochains JO, selon les médias japonais
Les organisateurs des prochains Jeux Olympiques de Tokyo, initialement prévus à l'été 2020 puis décalés d'un an, ont d'ores et déjà décidé de maintenir l'évènenent mais sans le moindre spectateur venu d'un pays étranger. Pour des raisons sanitaires évidentes liées à l'épidémie du Covid-19, le Comité d'organisation des JO de Tokyo laisserait uniquement les locaux accéder aux compétitions, selon des sources gouvernementales contactées par plusieurs médias japonais.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche