Ligue 1 : vers un championnat à 18 clubs à partir de la saison 2023-2024 ?

Par Alexandre G. · Publié le 2 juin 2021 à 16h51 · Mis à jour le 2 juin 2021 à 16h51
En réponse à la réduction progressive des droits télé, certains acteurs majeurs du championnat de France ont demandé à la Ligue de football professionnel de remettre sur la table le projet d'une division d'élite à 18 clubs au lieu de 20. Une décision a priori déjà actée ce mercredi 2 juin, qui entrerait en vigueur à la saison 2023-2024 selon les informations de L'Équipe.

Après la polémique autour du projet de Super League, c'est au tour de la Ligue 1 de créer des remous. Lors du conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) - l'autorité qui assure la gestion des compétitions de football en France- organisé le 21 avril dernier, certains poids lourds du championnat de L1 ont évoqué la possibilité de revenir à 18 clubs au lieu de 20.

Une rumeur qui revient en force mercredi 2 juin, alors que le collège des présidents de Ligue 1 s'est réuni ce jour. D'après les informations révélées par nos confrères de L'Équipe, la réduction du nombre de clubs de Ligue 1 à 18 formations dès la saison 2023-2024, doit être validée jeudi 3 juin, lors de l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel.

Ainsi, les représentants des 20 équipes actuelles de Ligue 1 auraient d'ores et déjà voté pour décider d'un passage à 18 clubs dans 1 ou 2 ans. A priori, neuf voix de chaque côté, et deux abstentions. Le président de la LFP Vincent Labrune pencherait en faveur d'une formule à 18 clubs en vigueur lors de la saison 2023-2024. L'idée étant d'opérer une transition en douceur, et non brutale. 

D'après les informations révélées par nos confrères du Parisien, le nouveau format d'une Ligue 1 réduite à 18, voire 16 clubs, serait sur les tablettes de plusieurs clubs français. Si les patrons des plus gros clubs de l'Hexagone souhaitent même limiter la division d'élite à 16 équipes, c'est avant tout pour avoir une garantie sur une réduction à 18 clubs. "C'est plutôt pour être certain d'obtenir gain de cause à 18 clubs et donner l'impression de lâcher du lest", témoigne un membre du conseil d'administration au Parisien. "Rien n'a évidemment été décidé, mais il est clair qu'on y va tout droit. Et peut-être même dès la saison 2022-2023. Car il y a le feu de partout dans le foot français", confie le responsable. 

Après le passage du Covid-19, moins de droits télé 

Et pour cause ! Depuis le début de la crise sanitaire, les ennuis s'accumulent pour les principaux acteurs du foot en France. D'abord, c'est l'affaire Mediapro qui a entamé la difficile période. Rachetés par Canal+ en cours de saison début 2021, les présidents de L1 voient avec inquiétude les droits télé fondre comme neige au soleil. La direction de Canal+ a même fait savoir qu'il était exclu de diffuser l'intégralité du championnat de France la saison prochaine, uniquement les plus grosses affiches.

D'ailleurs, c'est précisément pour satisfaire les désidératas de la chaîne cryptée que la LFP remet cette option à l'ordre du jour. "En fait, il faut donner des gages à Maxime Saada, le patron de Canal+, qui a demandé cette réduction", souligne un président de club au quotidien francilien. "Passer à 18 clubs, cela ferait déjà 38 matchs de championnat en moins à diffuser", explique l'intéressé. 

Pour l'heure, le resserrement de la Ligue 1 à 18 clubs fait consensus au sein de la LFP. Le président fraîchement nommé Vincent Labrune évoque le sujet pendant la réunion. "De toute façon, même si on dit que c'est pour l'intérêt du foot, on mentira tous", laisse entendre l'ancien président de l'OM. "La réalité, c'est que le gâteau des droits télé étant en train de fondre, il faut absolument réduire le nombre de bénéficiaires. C'est humain, non ?" s'interroge Labrune, selon les propos rapportés par Le Parisien. Avant la fin de la saison, la LFP doit rendre son verdict. 

Ligue 1 : Neymar en tête du classement des salaires des joueurs, le PSG surreprésenté Ligue 1 : Neymar en tête du classement des salaires des joueurs, le PSG surreprésenté Ligue 1 : Neymar en tête du classement des salaires des joueurs, le PSG surreprésenté Ligue 1 : Neymar en tête du classement des salaires des joueurs, le PSG surreprésenté Ligue 1 : Neymar en tête du classement des salaires des joueurs, le PSG surreprésenté
Le journal L'Équipe publie ce vendredi 19 mars 2021 son classement annuel des salaires mensuels des joueurs de Ligue 1. Comme prévu, le Brésilien Neymar reste le joueur le mieux payé du championnat de France, talonné de près par Kylian Mbappé et ensuite par bon nombre de leurs coéquipiers au PSG.

Super League : les clubs anglais se retirent du projet, ce qu'il faut retenirSuper League : les clubs anglais se retirent du projet, ce qu'il faut retenirSuper League : les clubs anglais se retirent du projet, ce qu'il faut retenirSuper League : les clubs anglais se retirent du projet, ce qu'il faut retenir Super League : les clubs anglais se retirent du projet, ce qu'il faut retenir
Après l'annonce fracassante concernant la création d'une Super League européenne par 12 des meilleurs clubs du vieux continent, les instances dirigeantes du football mondial (FIFA) et continental (UEFA) sonnent le branle-bas de combat. Joueurs, entraîneurs, responsables politiques et supporters s'opposent fermement au projet de ligue privé. Face à la vague de protestations, les clubs anglais ont tous annoncé leur retrait définitif du projet. On fait le point.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche