Sine Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de foot

Par Alexandre G. · Publié le 30 avril 2021 à 18h45 · Mis à jour le 30 avril 2021 à 18h46
Vous en avez marre de ne voir que des hommes dans les city-stades et autres terrains de football ? Ça tombe bien : l'association Sine Qua Non Football Club veut encourager les femmes à développer leur jeu et surtout à se réapproprier l'espace public, pour une pratique du football en mixité. Tous les mercredis et dimanche, des coachs féminines organisent des sessions d'entraînement gratuites un peu partout dans Paris.

Dans les city-stades et terrains de football de Paris et sa région, place aux femmes ! L'association Sine Qua Non inaugure en ce mois d'avril 2021 son Sine Qua Non Football Club. Un projet qui vise à favoriser la pratique féminine du football de rue

Concrètement, tous les mercredis et dimanches, du 14 avril jusqu'à la fin du mois de juin, des sessions d'entraînement gratuites sont organisées un peu partout à Paris. Dans les 11e, 17e, 18e et 19e arrondissements de la capitale, des coachs féminines formées par l'association Futebol da Força, qui oeuvre pour l'autonomisation des femmes à travers la pratique du foot, encadreront des sessions ouvertes à toutes, débutants comme confirmées. D'ailleurs, depuis le lancement de l'opération, une cinquantaine de joueuses ont déjà participé au sessions du Sine Qua Non Football Club

SIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de foot

Aussi, le but du projet est simple : aider les femmes à "développer leur jeu et à prendre du plaisir", tout en leur permettant de se réapproprier l'espace public. Par ailleurs, le Sine Qua Non Football Club souhaite également promouvoir la pratique du football en mixité. Parce qu'il n'y en a pas que pour les hommes en foot ! Lors de chaque session, les filles s'affrontent dans des ateliers et des confrontations entre elles. Mais à la fin de la séance, les garçons présents au bord du terrain sont invités à venir jouer.

Pour expliquer sa démarche, Mathilde Castres, présidente de l'association Sine Qua Non précise ses motivations. "Il n’y a aucune raison pour que le développement de la pratique du football par les femmes n’ait pas sa place dans l’espace public. Au contraire il doit être un moteur pour que plus de filles fassent du football et du sport. La pratique de rue offre une véritable opportunité de promouvoir une pratique mixte en permettant aux femmes et aux hommes de créer leurs propres règles et leurs propres codes", avance la responsable. 

SIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de footSIne Qua Non Football Club, l'association qui milite pour plus de femmes sur les terrains de foot

Et le football en avait bien besoin ! Rien qu'en Île-de-France, 95% des joueurs présents dans les city-stades sont des hommes. Il n'empêche que de nombreuses femmes souhaitent, elles aussi, s'accaparer ces installations sportives. Seulement, il est souvent difficile de s'imposer, surtout quand on n'a pas forcément confiance en son niveau de jeu, ou tout simplement parce que certains hommes ne les considèrent pas comme bienvenues. 

Dès cet été, le Sine Qua Non Football Club sera présent à Pantin et à Vitry, deux villes limitrophes de Paris. L'équipe espère se déployer plus largement en Île-de-France dès la rentrée. Les deux marraines de l'association sont Candice Prévost et Mélina Boetti, deux anciennes joueuses de foot professionnelles. Le projet est soutenu par la Ville de Paris et Paris 2024, dans le cadre du programme Paris Sportives, ainsi que par l'Agence du Sport. 

Sine Qua Non Run 2020, la course pour lutter contre les agressions sexuellesSine Qua Non Run 2020, la course pour lutter contre les agressions sexuellesSine Qua Non Run 2020, la course pour lutter contre les agressions sexuellesSine Qua Non Run 2020, la course pour lutter contre les agressions sexuelles Sine Qua Non Run 2020, la course 100% digital pour lutter contre les agressions sexuelles
La combat contre les violences faites aux femmes est une cause qui nous touche toutes et tous. La course Sine Qua Non Run, qui devait exceptionnellement se tenir en raison du coronavirus sur le canal de l'Ourcq le samedi 10 octobre 2020 se passe finalement en format 100% digital. Comme la course est là pour rappeler l'importance du dialogue et le soutien aux victimes, l'organisation reverse 100% de ses bénéfices à des associations qui luttent contre les violences faites aux femmes. On aime ce genre de bonne action !

Session training Sine qua Non Squad au Parc des Buttes-Chaumont Session training Sine qua Non Squad au Parc des Buttes-Chaumont Session training Sine qua Non Squad au Parc des Buttes-Chaumont Session training Sine qua Non Squad au Parc des Buttes-Chaumont Sine qua Non Squad, session training au Parc des Buttes-Chaumont
La Sine Qua Non Squad, la session running originale en faveur de l'égalité des sexes revient le mardi 21 janvier 2020 à partir de 19h au Parc des Buttes-Chaumont. Sur place, la coach Lucile Woodward sera présente pour nous motiver !

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche