Le malade imaginaire

Comédie en trois actes.
Replié dans sa chambre meublée de paravents, Argan, bourgeois cossu, s’est fait le seigneur d’un royaume de chimères : la Maladie, royaume dont il est à la fois le bourreau et la victime. Autour de ce personnage fragilisé à dessein, à force de lavements et de saignées, par son médecin, pour mieux entretenir chez lui l’illusion de sa maladie, se met en branle un gigantesque bal des vampires, burlesque et bouffon.
« La saignée », thérapeutique à la mode alors, va prendre ici un sens métaphorique. Il s’agira pour sa femme Béline de le vider de son argent, pour le notaire, sorte de chevalier d’industrie, de le déposséder de sa femme (dont il est sans doute l’amant).
Pour les Diafoirus, personnages blêmes à l’apparence de Nosferatu, de lui arracher sa fille, gorgée à leurs yeux de santé et de vie, puis pour Purgon et son complice Fleurant, vampires inquiétants, de lui soutirer, et l’or, et l’énergie vitale.
Une fois les vampires repoussés vers leurs ténèbres, le bal se prolongera en une mascarade ultime, cérémonie de sorcellerie, avec paroles incantatoires et rites solennels, réussissant la transmutation du malade en médecin, le plus magnifique des dédoublements, en fait la « traversée du miroir ».
Tarifs : de 21 à 31 euros



Caroline J.
Dernière modification le 30 novembre 2009

Informations pratiques

Horaires
Du 2 mars 2010 au 23 avril 2010

×

    Lieu

    16, bd Saint-Martin
    75010 Paris 10

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !