Miss europa va en afrique

(Une farce allemande)



La dignité de l'être humain est intangible.

Tous les pouvoirs publics ont l'obligation de la respecter et de la protéger.

(Loi fondamentale d'Allemagne,

I. Les droits fondamentaux. Article 1)

Aéroport de Francfort : Lieu de transit, lieu de rencontre. Lila, un mannequin en crise d’identité, se rend au Caire pour

tourner un spot publicitaire. Amir, sur le point d’être expulsé du pays, est accompagné par trois CRS pour retourner à

Khartoum. Dans l’attente commune d’un avion retardé, ils vont se rencontrer…

Ce n’est pas une histoire d’amour, c’est une histoire de meurtre. Un homme asphyxié sur un siège d’avion ;

étouffement d’une voix qui crie pour la liberté, la justice – et la vie. A l’origine de cette écriture un incident réel (un parmi

de nombreux autres, semblables) qui a conduit à la mort du jeune Soudanais Aamir Ageeb. Cette farce décalée sait

porter la mise en scène sur l’imaginaire, affirmant le plateau comme espace de fiction. Dans une structure d’abord

éclatée, les histoires se rejoignent successivement jusqu’à la confrontation de deux mondes antinomiques : la première

et la deuxième classe, l’Europe et son autre.





Texte, Mise en scène : Georgia Doll

Avec: Jean-Paul Bezzina, Gaëlle Billaut-Danno,

Jonathan Darvas, Marc Diabira, Josias Duarte, Marco Fabbri, Laurent Michel

Dramaturgie: Charlotte Lagrange

Scénographie: Dorylia Calmel,

Maud Trictin (et Plasticienne Photo)

Lumières: Mathieu Vigier, Maud Trictin

Son: Olivier Schneider

Costumes: Dorylia Calmel



Samedi 6 octobre à 19h00

Dimanche 7 octobre à 21h00.

Salle de répétition



Deuxième édition de ce festival de jeunes metteurs en scène, réunissant la nouvelle promotion 2007 du Master professionnel « Mise en scène et dramaturgie » de l’université Paris X-Nanterre et le collectif ADN 118 regroupant ceux de la promo 2006. Cette fois, ils envahissent les trois salles de la MC93. Le temps d’un festival, ces jeunes metteurs en scène proposent leur généreux bric à brac d’esthétiques et son cortège de singularités, composé d’une création collective [KAZANOVA] signée ADN 118 et douze esquisses de la promotion 2007 (START). Autant de propositions pour une traversée d’abondance où des metteurs en scènes préfèrent se réjouir de leurs différences plutôt que de se rassurer sur leurs points communs.

Un nouvel archipel théâtral à explorer durant deux semaines où les artistes et le public peuvent se raconter et se rencontrer.



Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Du 6 octobre 2007 au 7 octobre 2007

×

    Lieu

    1, bd Lénine
    93000 Bobigny

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !