4.48 psychose

4.48 Psychose est un cri féroce contre un monde extérieur ressenti d’autant plus violemment que le personnage ne fait plus de différence entre le monde et sa propre identité. Lorsque tout se confond, vie éveillée et vie rêvée, lorsque les frontières s’effondrent et que la psychose est totale, il est incandescent d’être au monde, et cette incandescence est la lucidité à l’état brut, ce que René Char disait être « la souffrance qui se rapproche le plus du soleil ».



C’est la vérité de notre rapport au monde qui est au cœur de ce texte.



Dans 4.48 Psychose Sarah Kane rend visible une interdépendance entre un chaos intérieur et un chaos extérieur, une incapacité radicale à vivre au monde, à s’en accommoder et à s’en délivrer.
De Sarah Kane



Mise en scène Telmo Herrera

avec Gwendale Rizat-Sibourd

Musique Miguel Arcos



Tous les lundi et mardi à 19h.
Jusqu'au 31 janvier 2006.
Relâche le mardi 20 -horaire exceptionnelle le mardi 27 à 21h.
16 euros TR:12 euros
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Du 14 novembre 2005 au 4 février 2006

×

    Lieu

    8, rue de Nesle
    75006 Paris 6

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche