This page is not available in your language, please, choose yours

BLACK HEART PROCESSION + SAM COOMES @Petit Bain

Publié le 21 décembre 2016
BLACK HEART PROCESSION + SAM COOMES

Infos pratiques

Le 12 mars 2017
de 19h à 23h


7 Port de la Gare
75013 Paris 13

18 euros

Belle mélancolie au programme pour cette date avec les américain de Black Heart Procession et le chanteur Sam Coomes!

Belle mélancolie au programme pour cette date avec les américain de Black Heart Procession et le chanteur Sam Coomes!

DIMANCHE 12 MARS
BLACK HEART PROCESSION
SAM COOMES
Rock alternatif
20h/ 15€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 18€ sur place
*hors frais de location

Le Tarif Réduit s’adresse aux habitants du 13ème arrondissement de Paris, aux - de 20 ans, demandeurs d'emploi et aux personnes ayant dîné au restaurant de Petit Bain
> Le tout sur présentation d’un justificatif. Pour réserver, envoyez un e-mail à celia@petitbain.org en précisant le concert et sa date.

20 places au tarif unique de 6€ sont en vente pour les étudiants et bénéficiaires du RSA. Pour réserver, envoyez un e-mail à celia@petitbain.org en précisant le concert et sa date.

"Dans une petite ville, avec peu de chance, deux pauvres mécréants créèrent fiévreusement dans les petites heures de la nuit, des ballades sur la perte et l’abandon, dans l’espoir d’illuminer le monde avec leur espèce de malice particulièrement désespérée.
Presque vingt ans plus tard, ces mêmes scélérats sont arrivés sur votre porte pour noyer vos peines, soulager vos douleurs et libérer vos cœurs.
Les Black Heart Procession, pourvoyeurs de toutes les choses désolées, voudrait vous inviter formellement à assister à un événement singulier, à un gala abandonné, à une fête lugubre de l’austère. C’est votre ville, votre désolation, votre réhabilitation.
Rejoignez-nous dans la fête de la douleur, comme nous honorons le 20e anniversaire de notre premier album. Riez, pleurez et absolvez vos péchés avec nous. Ensemble, nous allons illuminer le monde, affronter les ombres sous nos lits et... vous pourriez venir au concert dans votre ville où nous jouerons notre premier disque du début à la fin, avec quelques bonus pour le rappel. J’espère vous voir tous là, pleurant de rire et de douleur."

"Transparence : C’est moi, écrivant sur moi-même. Ca ne me dérangerait pas d’écorner quelqu’un, donc nous pouvons oublier l’idée que cela a été écrit par un tiers désintéressé. Ils ne le sont jamais de toute façon. Considérons ce quelque chose comme une "déclaration d’artiste" comme ceux que vous pourriez voir dans une galerie - bien que je doute que cette déclaration particulière marcherait avec n’importe quel gérant d’une banale galerie. Mais c’est encore rock & roll, alors fuck it."
-Bugger Me-, mon premier album solo sous mon nom propre. Un sympathique producteur d’un récent show a décrit la musique de l’album comme "le groupe Suicide qui rencontrerai Plastic Ono à l’époque John Lennon". Ca me convient tout à fait. Excepté le fait que ça serait plus juste de la définir comme la musique de Suicide qui rencontrerait celle des Beach Boys. Pas le sophistiqué Pet Sounds mais plus comme le genre de chose de "Surfer Girl".

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement