Paris brule-t-il à la maroquinerie

Pour leur premier concert 2010, Les Enfants Terribles, The Mantis, Cheers et Aqua Nebula Oscillator investissent la scène déjà mythique (Black Lips, Cocoon, Queens of the Stone Age, Cali...) de La Maroquinerie !
Au programme :
- The Mantis
Cauchemar vaudou ou rêve psychédélique, the Mantis est un groupe de rock'n'roll qui ne ressemble pas à ses contemporains. On trouve dans ce duo l'attaque âpre et sauvage des Who, la déglingue savamment calculée du Gun Club, la théâtralité féroce des Cramps, le tout emporté par une énergie et une détermination qui lui est propre. Santi et Emi ont tous les deux dix-neuf ans et jouent ensemble depuis 2002, autant dire le bac à sable, formant ainsi une unité à toute épreuve, capable de communiquer par la pensée ce que les mots ne peuvent pas dire, emportant lors de leurs concerts épiques leurs compositions et leurs textes (en anglais, français, espagnol et chinois) vers des contrées musicales inconnues.
- Cheers
Les récents finalistes des festivals « Emergenza » et « Rock The Gibus » n'ont presque plus rien à apprendre tant leurs chansons sont abouties, bien jouées et parl

ent au public. Agés entre 14 et 18 ans seulement, ils sont un peu le penchant français de tous ces teenage bands qui n'ont de cesse de fleurir outre-manche. Et leur rock vibrant, posé et chanté en anglais n'a rien à envier à nombre de ces groupes là.

- Aqua Nebula Oscillator
Nés avec le nouveau millénaire et revenant d'une première partie de THE DEAD WEATHER, ces activistes « underground » au sens littéral du terme ont commis ces douze derniers mois deux albums violemment barrés mais respectueux de la tradition : enregistré exclusivement sur du matos vintage, le son gorgé de fuzz et d'orgue d'Aqua Nebula Oscillator évoque tout à la fois le space-rock hypnotique d'un Hawkwind et le psychédélisme primitif des Seeds (avec qui ils ont joué l'an dernier), le stoner metal des Melvins et le punk organique des Stooges. Et plus encore, grâce à la voix stridente et sauvage de l'envoûtante belge Shazzula.

Et bien sur...
Les enfants terribles!!
Nés avec le nouveau millénaire et revenant d'une première partie de THE DEAD WEATHER, ces activistes « underground » au sens littéral du terme ont commis ces douze derniers mois deux albums violemment barrés mais respectueux de la tradition : enregistré exclusivement sur du matos vintage, le son gorgé de fuzz et d'orgue d'Aqua Nebula Oscillator évoque tout à la fois le space-rock hypnotique d'un Hawkwind et le psychédélisme primitif des Seeds (avec qui ils ont joué l'an dernier), le stoner metal des Melvins et le punk organique des Stooges. Et plus encore, grâce à la voix stridente et sauvage de l'envoûtante belge Shazzula.
"Paris Brule-t-il? "vous invite le SAMEDI 13 FEVRIER 2010, de 19H à 23H à LA MAROQUINERIE.
7 euros
Les pré-ventes sont à retirer auprès des groupes cités ci-dessus ou auprès des organisateurs.
Pour plus d'informations veuillez contacter par mail : parisbruletil@gmail.com


Raphaëlle D.
Dernière modification le 12 janvier 2010

Informations pratiques

Horaires
Le 13 février 2010

×

    Lieu

    23, Rue Boyer
    75020 Paris 20

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche