Thomas fersen à la cigale en 2011

On cherche toujours un responsable de la naissance de la nouvelle nouvelle nouvelle, etc, chanson française. Nul doute que Thomas Fersen, dès son premier bal (un Bal des oiseaux) y a été pour quelque chose. Il ne tient peut-être pas à endosser la paternité et de
la
vieille dame, et de ses jeunes collègues ; disons plutôt, alors, qu'il a
renouvelé l'art mineur, y a glissé des folies, des fables, des
noirceurs, des bêtes pas bêtes, des hommes bizarres, des femmes
fatalement fatales, et des ukulélés.
Lui a une préférence pour le ukulélé soprano, qu'il juge teigneux.

N'en concluons pas hâtivement que Fersen l'est également. Surprenant, en revanche, il ne cesse de l'être

Tarif : 34,10 euros
horaires : 19h30


Prestataire L.
Dernière modification le 10 novembre 2010

Informations pratiques

Horaires
Du 26 avril 2011 au 30 avril 2011

×

    Lieu

    120 boulevard de Rochechouart
    75018 Paris 18

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche